La Regata Storica - Venise

La regata storica comme si vous y étiez !

par | 16 Fév 2021 | Destinations, Europe, Italie | 0 commentaires

6 septembre 2020… 

En arrivant à Venise début septembre, je remarque une certaine agitation dans le quartier du Pont du Rialto et sur les quais du Grand Canal.  Des agents de sécurité balisent les lieux, la radio locale diffuse de la musique et des messages dans des hauts-parleurs, des vedettes de la « policia » remontent inlassablement le Grand Canal, des gradins et une scène sont installés… Je me demande ce que signifie cette agitation quand je remarque sur un pont une banderolle annonçant la Grande « Regata Storica » annuelle le dimanche 6 septembre.

J’en parle au patron de ma guesthouse qui me conseille de ne pas manquer cette Régate traditionnelle et de m’installer tôt sur les quais pour avoir une bonne place si cela m’intéresse, car c’est le plus grand événement nautique de l’année à Venise ! Pile, le jour de mon anniversaire. C’est pas un beau cadeau, ça ? 🙂

Qu’est-ce que la « Regata Storica » ? Son histoire en quelques mots…
La « Regata Storica » est aujourd’hui l’événement principal du calendrier annuel des compétitions d’aviron vénitiennes, une discipline unique au monde pratiquée depuis des millénaires dans la lagune de Venise. Elle rassemble les meilleurs rameurs de Venise, de Pise, d’Amalfi et de Gênes, les quatre républiques maritimes traditionnelles qui ont marqué l’histoire italienne.

Son histoire a évolué au fil du temps et remonte au milieu du XIIIe siècle où l’on peut déjà voir des régates historiques sur des cartes ou des peintures représentant la lagune vénitienne . Elles avaient pour objectif à cette époque-là d’entraîner les jeunes qui servaient sur les navires de la Sérénissime.  

La forme de la régate a ensuite évolué en 1841, lorsque Venise était sous domination autrichienne. La municipalité demande alors aux autorités autrichiennes d’organiser une course annuelle de bateaux le long du Grand Canal pour encourager les gondoliers à maintenir leur art et leur dextérité. En 1866, lorsque Venise a intégré le Royaume d’Italie, l’objectif de cette régate change à nouveau et devient une célébration de la glorieuse histoire de la République de Venise.

Ce n’est qu’en 1899, l’année de la troisième exposition artistique internationale de la Biennale, que le maire de Venise, reconnait officiellement l’événement en lui donnant le nom de « Regata Storica ». 

La Regata Storica est depuis ce temps-là particulièrement connue pour le prestigieux spectacle historique qui précède la course et rend hommage à la gloire passée de l’une des plus puissantes républiques maritimes de la Méditerranée. 

Où, quand et comment assister à la « Regata Storica » ?

Où ? La Regata Storica part des Giardini Reali, les grands jardins publics proches de l’Arsenal et de la Place Saint-Marc avant d’emprunter le Grand Canal, de passer sous le pont de l’Accademia, de remonter ensuite jusqu’au pont du Rialto et la gare Santa Lucia, pour finir devant la Ca’ Foscari, un célèbre palais de style gothique situé près de la plus grande boucle du Grand Canal, dans le sestiere (quartier) de Dorsoduro.

Certaines années, le parcours diffère légèrement. Renseignez-vous sur place ! La ligne d’arrivée se trouve en face de la « machina », une spectaculaire scène flottante située devant le palais Ca’ Foscari, situé près de la plus grande boucle du Grand Canal, dans le sestiere (quartier) de Dorsoduro. Si vous voulez assister à l’arrivée des courses ou à la remise des prix, c’est là qu’il faut être. Je vous préviens… il y a du monde !

> Quand ? La Regata Storica se déroule chaque premier dimanche de septembre à partir de 16h.

> Comment ?  La Regata Storica est libre d’accès, alors installez-vous sur les quais ! Quelques lieux sont aménagés pour permettre au public d’être assis et de suivre le défilé historique et les courses dans les meilleures conditions. Ces lieux sont payants, comme par exemple les gradins de l’arrivée, devant l’université de la Ca’ Foscari ou le marché du Rialto.

Cette année, en 2020, Il y avait beaucoup de monde même en l’absence des touristes pour cause de Covid, et la police faisait respecter strictement le respect des emplacements au sol indiquant la distanciation d’un mètre entre deux spectateurs. Voulant être au premier rang pour faire des photos, je me suis installée près du marché du Rialto deux heures avant le départ officiel de la manifestation. Vous pouvez également embarquer sur une gondole pour assister à l’évènement sur l’eau, sans participer pour autant au défilé… Les services de navigation habituels sont interrompus ce jour-là pour permettre le bon déroulement de l’événement.

Comment se déroule la Regata Storica ?

La Regata Storica se déroule en deux phases :

Elle s’ouvre tout d’abord par le flamboyant cortège historique de « bissone », des bateaux typiques richement décorés du XVIe siècle, au son des trompettes et des tambours. Cette parade rend hommage aux fastes passés de l’une des républiques maritimes les plus puissantes et les plus influentes de la Méditerranée. 

Dans des dizaines de bateaux traditionnels, les rameurs portent des costumes d’époque Renaissance tout comme les représentants des nobles et des personnages historiques comme le doge et la dogaresse dans une reconstitution fidèle du passé glorieux de l’une des républiques. Le cortège commémore notamment l’accueil extrêmement reconnaissant de la République de Venise à Caterina Cornaro en 1489. Descendante d’une riche famille vénitienne et épouse du roi de Chypre, elle a dû renoncer au trône une fois veuve et abdiquer en faveur de Venise, cédant ainsi l’île de Chypre à la République qui souhaitait étendre son influence sur Chypre.

De nombreuses autres embarcations prolongent le défilé. Des gondoles aux couleurs vives qui représentent les clubs de rame de la région et les différentes universités, des « sandolo », les embarcations les plus anciennes et les plus nombreuses dans la lagune et des bateaux de cérémonie traditionnels comme la Disdotona, le plus long bateau à rames de la lagune avec ses 24 mètres de long et ses 18 rameurs. Très impressionnant !

Cette courte video vous mettra dans l’ambiance du cortège historique qui a ouvert la Regata Storica de septembre 2020.

Après ce défilé historique, vient le temps des compétitions sportives. Là, c’est relativement complexe pour une non-initiée, et je dois faire appel au déroulé officiel de la Régate pour vous en parler…

Il y a quatre courses classées en fonction de l’âge, des distances parcourues et du type d’embarcation utilisé. Les parcours empruntés par les différentes courses ne sont pas totalement identiques.

Les premiers à s’affronter sont des équipes de 2 jeunes rameurs sur des pupparini, barques typiques, élégantes et rapides de la lagune, puis la course des femmes à 2 rameuses debout sur une Mascareta, une barque pointue à fond plat, suivie de celle des hommes, à bord des « caorline » des barques lourdes à 6 rameurs debout et enfin, la régate des « gondolini » avec 2 rameurs debout, en costume traditionnel de gondolier.

C’est cette dernière course qui soulève le plus l’enthousiasme des vénitiens, car chaque quartier participe et soutient son équipe. Les couleurs des clubs de rame de Venise, mais aussi ceux des autres îles de la lagune sont ardemment défendues, tout comme les embarcations des universités.

Après les résultats de la Regata Storica, vient l’heure d’un bon Spritz !

C’est autour d’un verre de Spritz que les résultats des courses continuent à être commentés sur toutes les places de Venise ! Les verres oranges fleurissent alors sur les terrasses, comme on peut le voir sur la photo ci-dessous.

Je n’ai pas vraiment tout compris aux règles de cette régate, mais l’effervescence et la passion des vénitiens étaient contagieuses et belles à partager ! Ne la manquez pas si vous êtes à Venise début septembre…

Autres articles sur Venise

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Marchés en Birmanie

Faire le tour des marchés en Birmanie est une aventure qui met tous vos sens en éveil ! Comme partout dans le monde, c'est sur les marchés que je me suis vraiment sentie au coeur de la vie birmane ! Les marchés locaux reflètent parfaitement la diversité culturelle...

Recette de la Causa rellena – Pérou

 La causa rellena - un plat traditionnel de la cuisine péruvienne Une des origines évoquées pour le nom de la "causa rellena" ou "causa limeña" date de la Guerre du Pacifique, en 1879, lorsque le Chili était en lutte contre le Pérou et la Bolivie. L’armée...

Recette du Bibimbap – Corée du sud

 Le bibimbap, plat emblématique et incontournable de la cuisine coréenneCe plat populaire est un plat complet, économique et équilibré composé de riz mélangé avec des légumes, de la viande, un œuf et de la pâte de piment rouge.  Bibim signifie «mélanger» en...

Salade de papaye verte – Thaïlande

Salade de papaye verte  Temps de préparation : 30minutes / Temps de cuisson : aucun Ingrédients pour 4 personnes 1 papaye verte 1 carotte 1 long haricot vert asiatique 2 tomates 1 citron vert 5 noix de cajou 1 c. à café de sel 1 c. à café de sucre 1...

Recette des empanadas – Chili

 Recette des empanadas du ChiliLes empanadas sont une spécialité très répandue en Amérique Latine. Ce sont des petits chaussons de pâte fourrés avec une farce de viande, de poisson (thon) ou de légumes pour une version végétarienne. En fait, on peut varier les...

Recette du curry de gambas à la noix de coco – Inde

Recette du curry de gambas à la noix de coco, un plat traditionnel du sud de l'IndeEn voyage dans le sud de l'Inde, j'ai découvert la recette du curry de gambas à la noix de coco appelée « jhinga korma masala » au Kérala. Cette recette est une véritable invitation au...

Comment faire les crêpes et les galettes bretonnes ?

 Tout savoir sur les crêpes et les galettes bretonnes !Honte à moi ! J'ai publié de nombreux articles sur les spécialités culinaires du monde entier, mais je ne vous ai pas encore parlé de "LA" spécialité de ma région, les "KRAMPOUEZH", autrement dit les "Crêpes" ! ...

Recette des Papas rellenas – Pérou

 Recette des papas rellenas - un plat péruvien de pommes de terre farciesLa papa rellena est un plat très populaire au Pérou, tout comme la causa rellena. C'est un plat complet, facile à faire et à manger. La recette des papas rellenas consiste en une pomme de terre...

Savez-vous comment est fabriqué le Parmigiano Reggiano ?

 Toujours en balade dans la région d'Emilie Romagne où je partage mes visites entre culture et agriculture ! Après avoir découvert la belle ville de Bologne et visité une entreprise de jambons Prosciutto de Modène, c'est reparti !  Aujourd'hui, je visite une...

Marchés en Tanzanie

Scènes de vie sur les marchés en Tanzanie    

Recette traditionnelle des Escalopes à la Bolognaise ou Cotoletta alla Bolognese

 Recette traditionnelle des "Cotoletta à la Bolognese" ou "Cotoletta alla Petroniana"La "cotoletta bolognese" est un « secundo piatto » (deuxième plat) traditionnel de la ville de Bologne. Egalement connu sous le nom de « cotoletta de Petroniana » en l'honneur de San...

Marchés au Bhoutan

Scènes de vie sur les marchés du Bhoutan

Le slow tourisme culinaire et Slow Food en Corse

  Manger bon, propre et juste en faisant du slow tourisme en Corse... Tentant comme programme, non ? Découvrir le patrimoine culturel et gastronomique d'une région en la visitant, rencontrer les acteurs qui résistent aux sirènes de la mondialisation, préservent...

Recette du Mie Goreng – Bali

  Recette du Mie Goreng, plat traditionnel balinaisDurant mon séjour à Bali, j'ai sympathisé avec Putu une guide-chauffeur balinaise francophone. Je lui ai raconté ma passion pour les marchés et les cuisines du monde. Elle m'a alors emmenée au marché très...

Recette du Laap Kai au poulet – Laos

  Impossible de parler de tradition culinaire au Laos sans évoquer le Laap Kai J’en ai mangé pratiquement tous les jours durant mon séjour au Laos, tellement j'aime ce plat ! A l'origine, le Laap Kai au poulet était un plat de fête laotien, servi pour fêter un...

Le slow tourisme culinaire et Slow Food en Corse

  Manger bon, propre et juste en faisant du slow tourisme en Corse... Tentant comme programme, non ? Découvrir le patrimoine culturel et gastronomique d'une région en la visitant, rencontrer les acteurs qui résistent aux sirènes de la mondialisation, préservent...

Le slow travel pour un tourisme durable

  Etes-vous adepte du Slow Travel ? Moi, oui ! Et j'ai fait miennes depuis longtemps ces paroles de Françoise Sagan : Mon passe-temps favori c’est laisser passer le temps, avoir du temps, prendre son temps, perdre son temps et vivre à contretemps......

Les « enfants » de Père Pedro à Madagascar

  Je viens d'arriver à Tananarive, sur l’île de Madagascar où je vais rencontrer le Père Pedro Avant de partir dans le sud du pays, un ami malgache me suggère d'aller assister à une messe administrée par le Père Pedro, prêtre lazariste d'origine argentine, installé...

Palighar, une guesthouse traditionnelle au nord de l’Inde

J'aime les belles histoires et les amitiés de voyage qui durent... J'ai rencontré mon amie indienne Karishma Pradhan à Kathmandou au Népal en janvier 2014, alors que je réalisais une mission de congé solidaire auprès de l'association WCN (Wordlife...

Recette des « polpette di tonno e ricotta » – Italie

 Les "polpette di tonno e ricotta", de sacrées petites boulettes ! Les "polpette di tonno e ricotta" ou boulettes de thon, à la ricotta et au parmesan peuvent être servies à l'apéritif, en entrée ou en plat principal. Chaudes ou froides, c'est un délice, simple à...

La regata storica comme si vous y étiez !

 6 septembre 2020...  En arrivant à Venise début septembre, je remarque une certaine agitation dans le quartier du Pont du Rialto et sur les quais du Grand Canal.  Des agents de sécurité balisent les lieux, la radio locale diffuse de la musique et des messages dans...

Salade de prosciutto, poires, figues et parmesan

 Salade italienne salée-sucrée de fin d'été  J' aime beaucoup le mélange du jambon cru, des fruits et du parmesan !  La salade de Prosciutto de Modène (ou de jambon de Parme), de poires, de figues et de parmesan est une entrée légère et pleine d'arômes, idéale pour un...

Femmes et enfants au centre FARAJA avec Slow Food

  J'ai fait la rencontre de "Mama Siara" lors de mon séjour à Arusha Grâce à Helen Nguya et Reguli Damas, coordinateurs de l'association Slow-Food à Arusha, j'ai rencontré Martina Siara fondatrice de l'ONG et du centre FARAJA en 2006 (Faraja Youth Women...

Recette bretonne des crêpes de sarrasin

 En Bretagne, les crêpes, c'est une véritable institution ! C'est un peu ma Madeleine de Proust... Je suis née à Quimper et ma grand-mère me faisait régulièrement des crêpes pendant mon enfance. Je garde un souvenir ému de ses crêpes aux pommes, Hummm, un...

Tout savoir sur les gondoles à Venise

 Petit questionnaire sur les gondoles à Venise...   Savez-vous de quelle époque datent les premières gondoles et quelle était leur fonction ? Pourquoi sont-elles toutes de couleur noire ? Où et comment sont-elles fabriquées ? Que signifie la forme de la figure de...

Recette traditionnelle des Escalopes à la Bolognaise ou Cotoletta alla Bolognese

 Recette traditionnelle des "Cotoletta à la Bolognese" ou "Cotoletta alla Petroniana"La "cotoletta bolognese" est un « secundo piatto » (deuxième plat) traditionnel de la ville de Bologne. Egalement connu sous le nom de « cotoletta de Petroniana » en l'honneur de San...

Femmes et culture traditionnelle Slow Food

  J'ai rencontré 15 femmes extraordinaires dans le village de Ngurdoto  Le village de Ngurdoto est situé dans une caldeira du Nord de la Tanzanie et fait partie du parc national d'Arusha. Pour celles et ceux, qui comme moi avant de voyager ne savent pas ce qu'est...

Mes cours de français à un jeune moine laotien

  J'ai donné des cours de français à un jeune moine laotien à Luang Prabang Petit retour sur cette belle histoire... C'est dans la "library" de Luang Prabang située en face du Palais Royal que j'ai vu une petite annonce écrite en français par un...

Recette des sarde in saor – Venise

 Les sarde in saor : les petites sardines de l'apéritif vénitienLes sarde in saor (sardines « savoureuses ») sont les "cicchetti" les plus appréciés et les plus consommés par les Vénitiens lors d'une tournée des bacari. Les "cicchetti", ce sont l'équivalent "des...

Visiter Venise – un voyage dans le temps

 Visiter Venise - une envie de longue date devenue réalité !J'ai beaucoup voyagé aux quatre coins du monde depuis une dizaine d'années et j'attendais le "bon" moment pour visiter Venise. Peu m'importait la saison ! Pour moi, le bon moment serait celui où je ne serai...

Pin It on Pinterest

Share This