Tanzanie

Le romantique parc Manyara en Tanzanie

par | 23 Sep 2015 | Afrique, Destinations, Tanzanie | 0 commentaires

» Destinations » Afrique » Tanzanie » Le romantique parc Manyara en Tanzanie

Quel bonheur de quitter Dar es Salaam, cette mégalopole grouillante de 5 millions d’habitants pour les grands espaces des parcs nationaux du nord du pays ! Maintenant que je suis arrivée à Arusha, une question se pose…

Quels parcs nationaux visiter dans le nord de la Tanzanie ?

Il n’a pas été facile de décider quels parcs nationaux j’allais visiter, mais ce qui était sûr, c’est que mes moyens financiers ne me permettraient pas de visiter tous les sites que j’aurais voulu voir. Je devais faire un choix entre les quatre grands parcs nationaux du nord de la Tanzanie et ai finalement choisi, avec l’aide de l’agence Corto Safaris de visiter le parc Manyara ainsi que les parcs de Ngorongoro et de Tarangire pour des raisons de proximité entre eux et la possibilité de les visiter en restant basée durant quatre jours dans le même très bon hôtel, l’Oremiti lodge.

J’ai donc fait l’impasse sur le parc de Serengeti, pourtant l’un des plus peuplés en faune sauvage, mais plus éloigné. Ce sera pour une prochaine fois ! 

Première destination, le joli parc Manyara

Ce « petit » parc de 330 km² est situé à 1h 30 à l’ouest d’Arusha. Il occupe les deux-tiers de la superficie du lac Manyara et s’étend sur 50 kilomètres au pied des falaises ocres de la vallée du Rift.

C’est une pure merveille !  Je sens tout de suite en arrivant dans la savane que je vais me sentir bien dans cet endroit…

J’aime la végétation constituée d’acacias, d’arbres parasols et de baobabs, j’aime les couleurs ocres de la terre et les tornades de sable et j’aime les silhouettes bleues des femmes masaï dont on ignore d’où elles viennent et où elles vont parce qu’on ne voit aucune habitation à l’horizon.

Je garderai toujours en mémoire l’image des petits bergers qui rentrent le bétail en fin de journée dans la savane du parc Manyara, dont le nom signifie en masaï « Euphorbe ». 

Ce parc est un véritable sanctuaire pour les oiseaux et abrite plus de 400 espèces d’oiseaux différentes. Je n’avais jamais vu de tels rassemblements de volatiles, et sans être une fan d’ornithologie, je suis quand même restée scotchée par le spectacle, de longues heures durant. 

C’est une vision incroyable !

Le parc Manyara, c’est beaucoup d’oiseaux, mais pas que… Voir cohabiter dans le même lieu des centaines de flamants roses, pélicans, marabouts, jabirus, grues ibis, bécasseaux ou échassiers au côté des zèbres et des gnous restera un moment inoubliable pour moi…

Grâce à son riche éco-système, la faune est particulièrement diverse et variée dans le parc Manyara.

Dans la forêt tropicale, c’est le territoire des singes dont la concentration est l’une des plus élevées au monde. Les babouins sont partout, et j’ai la chance d’arriver à la saison des premiers pas pour les petits… Dans le milieu animal, c’est fou et tellement attendrissant de voir comme le comportement des parents et des bébés est étonnamment comparable avec celui des humains.

Les zones de prairies quant à elles abritent les grands troupeaux de buffles, girafes et éléphants entre autres. 

Ce sera ma première rencontre avec ces animaux impressionnants. Je ne m’attendais pas à en voir autant et d’aussi près. Je ne pensais pas non plus être aussi émue à la vue de cette vie sauvage…

Il paraît qu’ici les lions dorment dans les arbres pour se protéger des mouches, mais je n’en n’ai pas vu ! 

En pratique…

Quelle est la meilleure période pour y faire un safari  ? 

Le parc est accessible et intéressant toute l’année. En saison sèche, il est plus facile de voir et de photographier les animaux, lorsque les herbes sont basses et que les animaux viennent se regrouper autour des points d’eau pour se désaltérer. Mais, en saison des pluies certains animaux, comme les zèbres et les gnous se rassemblent en plus grand nombre sur les rives du lac, parce qu’ailleurs l’herbe est trop haute pour qu’ils puissent la brouter. La végétation est plus abondante, plus verte et offre de belles opportunités de photos.

La plupart des animaux classiques du Nord de la Tanzanie sont présents, mais la déambulation des girafes, éléphants ou gnous au bord du lac, avec les pélicans et les flamants roses, les pattes dans l’eau, à perte d’horizon offre des images inédites et inoubliables.

J’espère vous avoir donné envie de visiter le parc Manyara !

Il héberge moins de gros animaux que les autres parcs, mais je ne regrette absolument pas mon choix ! Ce petit parc est un véritable joyau… et comme l’a écrit Ernest Hemingway « le plus beau qu’il ait jamais vu ». Parole d’un grand connaisseur et amoureux de l’Afrique !

De plus, le fait de séjourner quatre nuits dans le même hôtel l’Oremiti lodge, sa situation privilégiée face au lac et sa proximité avec des villages Masaï m’a permis de profiter pleinement de la culture de cette région de Tanzanie et de passer une journée avec les Masaï

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Zanzibar ou la douceur de vivre

  Destination, l'île de Zanzibar !  Après le nord de la Tanzanie, ses parcs animaliers et ses vastes étendues ocres de savane... Changement...

Safari dans les parcs de Ngorongoro et Tarangire

  C'est parti pour un safari dans les parcs nationaux de Ngorongoro et Tarangire ! Après le joli parc de Manyara, je suis partie faire un...

Carnet de voyage en Tanzanie

  Karibu ! Après un séjour en Namibie, je poursuis ma découverte de l'Afrique australe par la Tanzanie. J'étais séduite par avance par ce pays...

Carnet de voyage à Zanzibar

  Direction l'île de Zanzibar !   Après un séjour dans les parcs animaliers du nord de la Tanzanie, je mets le cap sur la...

Femmes et culture traditionnelle Slow Food

  J'ai rencontré 15 femmes extraordinaires dans le village de Ngurdoto  Le village de Ngurdoto est situé dans une caldeira du Nord de la...

Le romantique parc Manyara en Tanzanie

  Quel bonheur de quitter Dar es Salaam, cette mégalopole grouillante de 5 millions d'habitants pour les grands espaces des...

Pin It on Pinterest

Share This