Inde

Plantations de thé et backwaters dans le Kérala en Inde

» Destinations » Asie » Inde » Plantations de thé et backwaters dans le Kérala en Inde

J’ai quitté le port de Cochin pour les vastes plantations de thé de Munnar dans l’est du Kérala.

Munnar est une petite station de montagne perchée à 1 600 m d’altitude, située à quatre heures de voiture de Cochin. Ses paysages vallonnés sont splendides et l’on voit à perte de vue des plantations de thé et d’épices, des petits lacs, des cascades et des forêts d’eucalyptus. 

J’ai séjourné dans une jolie homestay nichée au milieu des plantations de thé, de café et d’épices.

L« Kaivalyam Retreat » est un centre holistique, situé dans un environnement retiré, loin de toute agitation. Dans ce centre, on voit la personne de façon globale et la santé comme un état harmonieux entre le mental, le spirituel et le physique. Et je vous garantis qu’ici, tout concourt à trouver cet équilibre !

J’ai fait de belles randonnées seule dans les plantations de thé qui couvrent les collines du Kérala et ai visité avec un guide de la homestay des plantations de café, de poivre et de cardamone, des épices particulièrement importantes dans cette région et omniprésentes dans la cuisine kéralaise. 

Après de grosses averses de mousson et le retour du soleil, la nature est généreuse. Le poivre vert et le café seront mûrs et prêts à être cueillis en décembre (j’y suis en octobre). Les grands arbustes de cardamome donnent  plusieurs récoltes au cours de l’année et les indiens peuvent ainsi tout à loisir le consommer du matin au soir dans absolument tous les plats, du thé aux plats principaux, sans oublier les desserts. 

Petite pause avec des cueilleuses qui récoltent la cardamone dans une vaste plantation

Ces femmes très accueillantes m’expliquent que la récolte est difficile, car les fruits sont donnés par les jolies fleurs blanches qui poussent en grappes au pied de l’arbuste. Au cours d’une pause « thé », ces femmes me confient qu’elles préfèrent la cueillette du café ou du poivre qui se fait debout, sans avoir à se plier en deux toute la journée et qui est mieux payée.

Un peu partout, au milieu des plantations, les « malaria-trees » aux superbes fleurs oranges carnivores se referment sur les moustiques le soir venu. Enfin, malheureusement, pas sur tous… J’ai heureusement évité la rencontre avec un serpent, qui a eu la bonne idée de muer avant mon passage et ne m’a offert que le spectacle de sa peau vraiment superbe !

Au programme des deux journées passées ici : randonnées et découverte de la nature, yoga, méditation et restauration végétarienne 100% bio.

Ici, il y a une carte impressionnante de plats végétariens et chaque plat coûte environ 150 roupies (1 euro). Je pourrais y ajouter repos et lecture, compte-tenu des pluies torrentielles tombées le premier jour et de l’environnement si propice à la détente, notamment dans certaines chambres nichées dans les arbres !

Autre site incontournable au Kérala, les backwaters dans la région d’Allepey…

Je suis retournée sur la côte pour naviguer sur les backwaters (réseau de canaux) dans un houseboat (ou kettuvallam). Ces anciens bateaux traditionnels  qui transportaient le riz et la fibre de coco, ont été transformés depuis 20 ans en chambres d’hôtels flottants. Certains sont toujours utilisés pour le transport de matériaux, d’autres servent de transports collectifs pour les habitants et notamment de transport scolaire.

J’ai passé une journée et une nuit dans un house-boat sur lequel j’étais la seule passagère. Il n’y a pas grand-chose à faire à part contempler la vie sur les canaux et sur les rives, prendre des photos et échanger avec l’équipage. J’ai pris plaisir à photographier les scènes de la vie quotidienne prises au fil de l’eau, sur des centaines de kilomètres. Les habitants vivent sur des petites îles dans leurs maisons colorées sous les palmiers, se lavent, font la vaisselle, la lessive, et pêchent dans cette eau très trouble… 

Je n’étais pas très rassurée d’être seule à bord la nuit avec l’équipage composé d’un pilote, d’un cuisinier et d’un homme de service. Mais, pas de problème, tout s’est très bien passé ! La cuisine était simple mais bonne et ma cabine confortable. 

Je prolonge mon séjour dans les backwaters à Kuttanad dans une maison d’hôtes située à 12 kms d’Alappuzha

La maison d’hôtes de 3 chambres « Nelpura Heritage Homestay » est située au bord d’un canal et permet de vivre au rythme de la population et de découvrir la vie rurale, loin des circuits touristiques.

Elle date de plus de 150 ans et jouxte la belle maison ancestrale des propriétaires, au milieu des orchidées. L’ambiance y est douce et c’est le lieu parfait pour découvrir en barque ou en vélo le quotidien d’un village du Kerala.

Lieu idéal aussi pour s’adonner aux mains expertes d’une masseuse et pour prendre un cours de cuisine indienne avec Salimma.

Comme j’étais la seule cliente, Chackochan et Salimma les propriétaires, tous deux professeurs, ont passé beaucoup de temps avec moi et nous avons beaucoup échangé sur nos vies respectives au cours des dîners.

J’avais l’impression de faire partie de leur famille, et c’était bien agréable.  Je me suis baladée dans les backwaters qui entourent la maison, tantôt en barque, tantôt en rickshaw sur les îles.

Après la mousson, les terres proches des backwaters sont inondées et envahies de belles jacinthes d’eau. Les paysans doivent les arracher avant de replanter du riz à la saison sèche qui arrive en novembre. C’est un travail harassant et difficile à réaliser toute la journée dans l’eau ! Mais partout, hommes et femmes couverts de drôles de chapeaux surmontés de petits parasols pour se protéger du soleil, me saluent avec le sourire et des petits gestes amicaux. J’ai beaucoup aimé la gentillesse de la population, l’ambiance et l’authenticité qui se dégagent de cette région. 

Mes bonnes adresses dans le Kérala :

Hôtel proche de Munnar : « Kaivalyam Retreat », centre de santé holistique situé en plein coeur des plantations de thé de Munnar.

 

Houseboat à Allepey : cabine individuelle dans bateau traditionnel en bois.

 

Nelpura Heritage Homestay : séjour dans une vieille demeure traditionnelle en plein coeur des canaux. Les propriétaires organisent des visites des backwaters en barque et de nombreuses autres activités.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Share This