Musée de l'Or - Bogota

Musée de l’or à Bogota

par | 2 Mar 2021 | Amérique du sud, Colombie, Destinations | 0 commentaires

» Destinations » Amérique du sud » Colombie » Musée de l’or à Bogota

Le Musée de l’Or à Bogota : l’un des meilleurs musées d’histoire de la planète

J’ai été très agréablement surprise par la ville de Bogota. C’est est une ville jeune, dynamique et très animée avec de nombreux commerces, bars et restaurants. Mais c’est aussi une ville qui offre aux visiteurs de tous âges de nombreuses découvertes culturelles, patrimoniales ou gastronomiques. J’ai élu domicile pour quelques jours dans le quartier historique de La Candelaria, proche du centre-ville et de deux Musées exceptionnels que je souhaitais absolument découvrir : le Musée de l’Or et le Musée Botéro.

J’ai commencé mes visites par le Musée de l’Or, distingué en 2018 par le magazine National Geographic comme l’un des meilleurs musées d’histoire de la planète. J’ai, pour ma part, été époustouflée par la richesse de ce musée qui abrite la plus importante collection d’orfèvrerie pré-hispanique du monde.

Pour découvrir des trésors historiques uniques , suivez le guide ! 

Le musée de l’Or de Bogota est situé sur une jolie place investie par de nombreux stands artisanaux, à quelques pas des principaux centres d’intérêt de la ville, comme la Plaza de Bolívar et le musée Botero. Il a été créé en 1939 afin d’éviter la dispersion des trésors précolombiens. Il conserve désormais plus de 34 000 pièces en or d’une grande beauté (bijoux, colliers, boucles d’oreilles, bracelets, ornements de nez, broches…) et plus de 20 000 autres en céramique, en pierre, en os, en coquillage, en bois et en textile.

Le Musée de l’Or redonne vie au prestigieux passé des peuples indigènes tels que les muiscas ou les tayronas en exposant les objets utilisés dans leur vie quotidienne ou à l’occasion de rituels sacrés.

Les collections sont présentées dans quatre salles thématiques que l’on peut visiter dans l’ordre que l’on souhaite, toutes accessibles aux personnes à mobilité réduite.

L’ensemble des expositions sont présentées en anglais et en espagnol. Des visites guidées sont organisées dans ces deux langues, mais il est également possible de disposer d’un excellent audio-guide en français qui vous permettra de vous plonger au cœur de l’incroyable histoire des peuples indigènes.

Je suis restée trois heures dans le musée qui propose également une boutique et un bar-restaurant. A aucun moment, je ne me suis lassée !

La première salle présente le travail des métaux, la seconde les usages des métaux et le contexte du travail dans l’organisation politique et religieuse des sociétés pré-hispaniques. La troisième salle quant à elle explore l’aspect cosmique et symbolique de ces objets.

Enfin, la quatrième salle consacrée aux offrandes, immerge les visiteurs dans un monde mystique avec un spectacle de sons et lumières magiques, où scintillent 12 000 objets d’or magnifiquement mis en valeur par des éclairages subtils accompagnés de chants et musiques traditionnelles envoûtants. Cette pièce totalement obscure est l’endroit le plus incroyable de ce musée. Emotion et frissons garantis ! 

Enfin, le Musée de l’Or propose une salle interactive qui présente de façon ludique et pédagogique la diversité du patrimoine colombien,  des réflexions sur l’archéologie, ainsi que des maquettes qui représentent différents aspects de la vie quotidienne des Muiscas autour d’une vaste carte de la Colombie où l’on constate la diversité des peuples colombiens.

Je vous propose une plongée dans l’ambiance envoûtante de la quatrième salle en video… à la valeur historique unique,

Pour les peuples indigènes, l’or représentait la « sueur du Soleil », c’est joli non ? N’oublions pas que l’or colombien a donné naissance au fameux mythe et à la légende de l' »El Dorado », une contrée qui regorgerait de métaux précieux.

Je vous raconte la légende… Au début du 16ème siècle, les explorateurs espagnols entendirent parler de l’histoire d’une tribu indigène située dans les hauteurs des Andes qui organisait une cérémonie au lac Guatavita pour inaugurer le règne de son nouveau chef. Celui-ci serait apparu sur un radeau recouvert de poudre d’or et aurait jeté de l’or et des bijoux précieux dans le lac en vue d’apaiser un dieu caché dans les profondeurs.

Les Espagnols baptisèrent alors ce chef doré El dorado, « le doré ». Les Espagnols et autres Européens qui avaient découvert d’impressionnantes quantités d’or chez les indigènes le long de la côte nord du continent furent convaincus que l’intérieur des terres abritait un lieu fastueux. Des expéditions espagnoles découvrirent alors le lac Guatavita et décidèrent de le vider en 1545.
Une fois le niveau de l’eau suffisamment bas, ils ont découvert des centaines de pièces d’or le long des rives, mais n’ont jamais atteint le précieux trésor qui se trouvait peut-être dans les profondeurs.
Alors, est-ce une légende ou bien existe-t-il vraiment quelque part une cité d’or perdue ?
On peut voir au Musée de l’or de Bogota une sorte d’embarcation miniature, avec, à son bord, un chef de tribu entouré de personnages… Le tout entièrement en or et très minutieusement ciselé.
Cet objet qui alimente la légende a été trouvé en 1977 dans une grotte à 80 kilomètres de la capitale. Le radeau muisca (Balsa Muisca) est l’une des pièces les plus admirées du musée, car au-delà de son raffinement et de sa beauté, elle confirme les chroniques des explorateurs espagnols sur les cérémonies comme celles qui avaient lieu à la lagune de Guatavita. 
J’ai réellement été subjuguée par la richesse et la beauté des pièces de ce Musée de l’Or et par la remarquable scénographie qui les met en scène.

Je n’ai pas eu le temps de visiter plusieurs autres musées majeurs, tels que le Musée National, le Musée d’Art Moderne de Bogotá (MAMBO), le Musée Maloka des Sciences et de la Technologie, dont le propriétaire de ma guesthouse m’avait pourtant vanté le grand intérêt !

Je suis arrivée très stressée à Bogota, en raison de l’image médiatique de dangerosité que l’on en a, mais la ville s’est révélée être une très belle étape pour débuter mon séjour en Colombie !


Infos pratiques

Le Musée de l’Or à Bogota

Adresse : Carrera sexta, N°16, Bogota

Horaires d’ouverture :

Du mardi au samedi de 9h à 18h.

Dimanches et fêtes de 10h à 16h.

Fermé le lundi

Ouvert le jeudi Saint et pour la fête nationale le 20 juillet.

Fermé le 1er janvier, le vendredi Saint, le 1er mai, le 7 août et le 24, 25 et 31 décembre

Prix d’entrée : 4000 COP (pesos colombiens)

Gratuit pour les enfants de moins de 12 ans et pour les plus de 60 ans, gratuit le dimanche pour tout le monde

 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Visiter Salento, un village typique colombien

 Salento, un village niché au coeur de la région du café Me voici arrivée à Salento après un court vol d'un peu plus d'une heure...

Musée Botero à Bogota

 Le Musée Botero, riche et coloré... J'ai adoré !En posant le pied pour la première fois en Colombie quelques jours auparavant, je ne m'attendais...

Musée de l’or à Bogota

 Le Musée de l'Or à Bogota : l’un des meilleurs musées d'histoire de la planète J'ai été très agréablement surprise par la ville...

Bogota, un patrimoine historique et une vie culturelle intense

Premiers pas hésitants d’une voyageuse solo à Bogota… Deuxième étape de mon voyage en Amérique du sud après l’Equateur, Bogota en Colombie ! J’arrive début janvier, seule et pas très rassurée

Carnet de voyage en Colombie

    Après mon séjour en Equateur, destination la Colombie où je vais rester 42 jours. Non sans crainte et sans une...

Pin It on Pinterest

Share This