Musée Botero - Bogota

Musée Botero à Bogota

par | 2 Avr 2021 | Amérique du sud, Colombie, Destinations | 0 commentaires

Le Musée Botero, riche et coloré… J’ai adoré !

En posant le pied pour la première fois en Colombie quelques jours auparavant, je ne m’attendais pas à passer autant de temps dans les musées à Bogota ! 

Après la visite de l’exceptionnel Musée de l’Or, je suis partie m’immerger dans l’oeuvre de Fernando Botero dans le Musée qui lui est consacré dans le joli quartier historique de La Candelaria où je résidais. J’ai en grande partie choisi mon hébergement en raison de sa proximité avec le Musée Botero. C’est vous dire si j’avais envie de passer du temps dans ce Musée…

Vu de l’extérieur, le Musée est d’apparence modeste et ne reflète pas vraiment la renommée mondiale de l’artiste peintre et sculpteur, ni de l’importance de l’oeuvre qui se cache derrière ces murs.

Après avoir poussé la porte d’une belle maison coloniale, je suis arrivée dans un cloître ouvert sur un très joli patio fleuri. J’apprendrai lors de ma visite que cette ancienne maison coloniale était le siège de l’archidiocèse de la ville jusqu’en 1955.

j’ai alors découvert derrière les murs de cette grande maison l’une des plus importantes collections d’art international que l’on puisse trouver en Amérique latine ! Fernando Botero, grand collectionneur d’art a offert la totalité de son oeuvre à la « Banco de la República » en l’an 2000, sous réserve que l’accès au Musée soit gratuit pour tous afin de rendre les arts et la culture accessibles à l’ensemble de la population de son pays natal.

Une belle et généreuse initiative qui fit dire à un journaliste de l’époque que le don de Fernando Botero était « le plus beau cadeau qu’un Colombien ait fait à son pays ».

Si vous avez lu mon article sur le Musée de l’Or à Bogota, vous allez penser que je manque de vocabulaire, de qualificatifs ou d’imagination… mais je ne peux que dire que j’ai aussi adoré le Musée Botero à Bogota et y ai passé des heures !

Suivez-moi au royaume des rondeurs et des formes !

Fernando Botero, peintre et sculpteur colombien est né en 1932 à Medellín. Après des études en histoire de l’art, Botero part pour l’Europe en 1952, où il découvre la peinture européenne et étudie les plus grands artistes comme Velazquez, Goya et Léonard de Vinci. Il passe beaucoup de temps en Italie sous le charme des peintres de la Renaissance. Il retourne ensuite en Amérique centrale et s’installe au Mexique.

C’est là, en 1957, qu’il peint le tableau Nature Morte à la mandoline, où il découvre pour la première fois la possibilité de dilater les formes tout en gardant certains traits à taille normale, voire plus petite. C’est ainsi que naît le style Botero, reconnaissable au premier coup d’œil avec des personnages volumineux qui possèdent tous des petits yeux, un petit nez, une petite bouche… et occupent tout l’espace, entourés d’accessoires miniaturisés. 

Le style de Botero, unique et facilement identifiable est caractérisé par la rondeur de ses personnages, par des formes voluptueuses, des attitudes sensuelles et des corps parfois obèses.

L’artiste explique qu’en donnant du volume à ce qu’il peint, il apporte de la sensualité aux personnages et aux différents éléments qui figurent sur ses tableaux. 

Je découvre avec bonheur la diversité des sujets d’inspiration de Fernando Botero, toujours très proche de ses concitoyens, des préoccupations sociales de son temps et de son pays.

Son oeuvre est prolifique et éclectique. Le peintre croque avec beaucoup d’affection les plaisirs de la chair et de la volupté, puis nous fait entrer dans l’intimité de femmes à leur toilette et nous entraîne dans des bals et des fêtes gaillardes. Il aime dresser avec insolence, le portrait d’hommes politiques, de bourgeoises, de religieuses et traite également avec beaucoup d’ironie et d’irrespect de sujets de société comme la tauromachie, les scènes religieuses ou familiales.

Enfin, il fait des reprises de tableaux de grand maitres et de peintures célèbres comme Mona Lisa, caricature de La Joconde de Léonard De Vinci ou l’Infanta Margarita de Les Ménines de Diego Vélasquez.

Quel que soit le sujet, les personnages de Botero ont toujours le même physique grassouillet et des expressions impassibles sur des visages qui ne laissent filtrer aucune émotion.

Dans les salles du Musée qui font le tour du patio, 208 œuvres (dessins, peintures et sculptures) sont exposées. 123 oeuvres de Botero sont entourées de 85 oeuvres des plus grands artistes internationaux de l’avant-garde de l’art moderne parmi lesquels Dali, Chagall, Miro, Picasso, Renoir, Degas, Courbet, Cézanne, Léger, Monet, Giacometti, Freud ou Bacon… 

La visite du Musée Botero à Bogota a été un moment d’heureuses découvertes que je souhaite aux amateurs d’art, mais aussi à un public très large et même familial. Ses personnages aux drôles d’allure et les oeuvres impertinentes de Botero enchanteront à coup sûr les enfants ! Un espace didactique leur est d’ailleurs réservé.

Avant de quitter le Musée Botero, je pose devant le portrait de famille représenté sur le monumental tableau intitulé « Una familia » avec une pensée affectueuse pour ma fille, mon gendre, mes petits-enfants et leur chat (qui sont beaucoup plus beaux !) …  🙂

Fernando Botero a peint environ 3 000 oeuvres, mais il a également sculpté 300 sculptures monumentales en bronze. Certaines sont présentées dans le Musée Botero de Bogota, mais les plus impressionnantes  investissent une superbe place de Medellin consacrée à l’oeuvre de Botero. 


Infos pratiques

Le Musée Botéro à Bogota    

Adresse : Calle 11 N° 4-41, Bogota

Horaires d’ouverture :

Lundi, Mercredi, Jeudi, Vendredi et Samedi de 9h à 19h

Dimanche de 10h à 17h

Fermé le mardi

Entrée gratuite

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Visiter Salento, un village typique colombien

 Salento, un village niché au coeur de la région du café Me voici arrivée à Salento après un court vol d'un peu plus d'une heure...

Musée Botero à Bogota

 Le Musée Botero, riche et coloré... J'ai adoré !En posant le pied pour la première fois en Colombie quelques jours auparavant, je ne m'attendais...

Musée de l’or à Bogota

 Le Musée de l'Or à Bogota : l’un des meilleurs musées d'histoire de la planète J'ai été très agréablement surprise par la ville...

Bogota, un patrimoine historique et une vie culturelle intense

Premiers pas hésitants d’une voyageuse solo à Bogota… Deuxième étape de mon voyage en Amérique du sud après l’Equateur, Bogota en Colombie ! J’arrive début janvier, seule et pas très rassurée

Carnet de voyage en Colombie

    Après mon séjour en Equateur, destination la Colombie où je vais rester 42 jours. Non sans crainte et sans une...

Pin It on Pinterest

Share This