Visiter l'île de Sifnos - Grèce

Visiter l’île de Sifnos

par | 11 Nov 2022 | Destinations, Europe, Grèce

Slow Travel sur l’île de Sifnos 

Jamais deux sans trois ! Je suis tombée sous le charme de l’île de Sifnos il y a 25 ans et j’y reviens en ce mois de septembre 2022 pour la troisième fois. J’ai choisi cette période de l’année pour profiter du Festival de la cuisine cycladique « Nikolaos Tselementes » au cours duquel les différentes îles cycladiques proposent leurs spécialités gastronomiques. 

Alors, pour commencer, faisons les présentations ! 

Sifnos est une petite île de 74 km² qui s’étend dans la mer Égée sur 15 km de long et 7,5 km de large. Elle fait partie des Cyclades du Sud-ouest et se trouve entre les îles de Serifos, Kimolos et Paros. Cette île rurale qui compte 2 600 habitants pour une douzaine de villages n’est pas l’île des Cyclades la plus connue ni la plus fréquentée par les touristes, et c’est l’une des raisons pour lesquelles je l’aime.

Sifnos a su résister à l’appel du tourisme de masse et conserver sa culture et son âme. 

Ici, pas de frime ni de bling-bling… 

J’ai séjourné huit jours à Sifnos et ne me suis déplacée qu’en bus et à pied. Un vrai slow-travel qui m’a permis de découvrir ses petits villages traditionnels perchés à flanc de collines, ses innombrables coupoles bleues coiffant les monastères et ses cultures en terrasse entrecoupées de petits murets de pierre au milieu des oliveraies. De belles balades aux parfums de thym, d’origan, de romarin, de genévriers ou de sauge dans une végétation méditerranéenne.

J’ajouterai à la liste des atouts de l’île ses 76km de côte et ses plages « non bétonnées » et ses petites tavernes traditionnelles en bord de mer et au coeur des villages. Sans oublier le charme naturel de Sifnos, l’accueil chaleureux de ses habitants, l’art de ses potiers et la qualité de sa gastronomie…

J’aime Sifnos pour sa nature sauvage, pour son rythme lent, pour sa simplicité et son authenticité, pour ses ruelles, ses petites places et ses terrasses. J’aime sa rusticité et sa douceur… 

Je constate avec plaisir que l’authenticité de l’île que j’avais tant appréciée il y a 25 ans a été préservée et qu’un vaste réseau de sentiers permet désormais de profiter pleinement de paysages extraordinaires.

Faisons ensemble le tour des principaux villages de l’île de Sifnos !

C’est dans le port de Kamares, situé sur la côte ouest de l’île, que votre séjour va commencer ! Lorsque l’on arrive en ferry au fond de cette baie, le spectacle de la plage bordée de cafés et de tavernes, au pied des montagnes vous met tout de suite dans l’ambiance des vacances.

Kamares

Le village de Kamares vit au rythme de l’arrivée des bateaux et des touristes. L’île de Sifnos est reliée par bateau tout au long de l’année avec le port du Pirée et les îles de Milos, Kimolos, Serifos, Kythnos, Sikinos, Ios, Folegandros, Santorin, Paros et Syros. En été, une liaison est aussi assurée avec Mykonos, Naxos et Lavrio. Pour ma part, je suis venue en avion de Nantes jusqu’à Athènes, puis en speed boat qui relie l’île en 2h30 depuis le Port du Pirée.

Kamares est le port d’entrée sur l’île de Sifnos où de nombreux touristes font le choix de séjourner. Il y a de nombreux bars, restaurants, boutiques, ateliers de potiers, agences de location de véhicules, hôtels et chambres à louer. C’est un lieu de séjour très agréable, notamment pour les familles, car on peut bénéficier de sa longue plage calme durant la journée et profiter le soir venu de l’animation du village. Le quartier d’Agia Marina offre une jolie plage de sable à l’ombre des tamaris, abritée et d’une propreté idéale pour la baignade.  

Apollonia

Apollonia, dont le nom signifie « ville dédiée à Apollon » est la capitale de Sifnos depuis 1836. 

J’aime beaucoup ce joli village situé dans le centre de Sifnos. Il s’en dégage une véritable douceur de vivre et les habitants ne manquent pas de vous saluer d’un « Kalimera » ou d’un « Yassas » en fonction de l’heure. 

Apollonia a parfaitement réussi la cohabitation entre ses bars, restaurants et commerces branchés dans la ruelle principale (appelée le « Steno » en raison de son étroitesse) avec les lieux authentiques et traditionnels du village. Le Steno est un concentré de magasins de souvenirs, de jolies boutiques de mode et de bijoux, de bars branchés, d’excellentes petites tavernes et de nombreuses églises. C’est là que bat le cœur de la vie diurne et nocturne de Sifnos durant l’été !

Laissez-vous porter dans son dédale de ruelles blanches et pavées et grimpez une à une les nombreuses marches qui vous conduiront jusqu’à l’église Agios Spiridon, qui est la cathédrale de l’île. 

Réservez aussi un peu de temps pour visiter le musée du « folklore et d’art populaire » de Sifnos, situé sur la place principale d’Apollonia (Platia Iroon) qui présente les objets de la vie quotidienne sur l’île autrefois.

D’un point de vue plus pratique, Apollonia est le point central et stratégique où passent tous les bus, reliant le village au reste de l’île. Devant la poste se trouve une station de taxis et l’arrêt du bus pour KamaresLes bus menant à tous les autres villages et aux plages de l’île s’arrêtent quant à eux au carrefour principal. C‘est également à Apollonia que l’on trouve les services publics tels que la poste ou les succursales de banques. 

Artemonas

Le village doit son nom au culte de la déesse Artémis dans l’Antiquité. Le temple qui lui était dédié autrefois occupait l’emplacement actuel de la paroisse du village.

C’est à proximité de ce village traditionnel situé 1,5 km plus haut sur la même colline qu’Apollonia que j’ai élu domicile dans l’hôtel de charme Windmill Bellavista,  construit autour d’un traditionnel moulin à vent restauré en location. La vue panoramique sur Sifnos, sur le village de Kastro et sur les îles voisines y est magnifique et la balade jusqu’à l’église de la Vierge de Poulati (Panagia i Poulati) en contrebas d’Artemonas est tout simplement magique.

On est accueilli à l’entrée du petit village d’Artemonas par l’église Agios Konstantinos, de belles maisons de style néo-classique et de remarquables vieilles églises, symboles de la prospérité du village il y a environ un siècle et demi. 

C’est à Artemonas que se trouvent les meilleures boulangeries et pâtisseries traditionnelles de l’île de Sifnos, profitez-en ! Il y a aussi l’excellent atelier de poterie de la famille Lembesis où j’ai fait mes achats de céramique. Le village d’Artemonas est plus calme que celui d’Apollonia, mais s’anime chaque été lors d’expositions et d’activités organisées par l’Association culturelle de Sifnos, comme le Festival de gastronomie cycladique Nikolaos Tselementes. 

Côté pratique, c’est d’Artemonas que partent tous les bus de l’île, qui passent ensuite à Apollonia. 

Kastro

Kastro est situé à trois kilomètres et demi à l’est d’Apollonia. C’est certainement le plus beau village de l’île de Sifnos, et c’est face à ce lieu magique que j’ai eu la chance de me réveiller tous les jours. 

Accroché sur un piton rocheux à 85 mètres au-dessus du niveau de la mer, on voit le village de loin ! Lorsqu’on arrive à Kastro par le sentier qui descend d’Artemonas en longeant la mer,  on passe devant la Panagia Poulati, une église située dans un environnement d’une beauté exceptionnelle. Et si l’on arrive par la route, on passe devant la célèbre école du Saint-Sépulcre construite à partir du milieu du XVIIe siècle où se trouvent aujourd’hui deux églises.

J’ai commencé ma visite de Kastro en contournant le village par les chemins de fortifications qui le cernent du côté de la mer. De là, on a une vue fascinante sur la célèbre chapelle des Sept-Martyrs (Eptamartiron), qui se dresse sur les rochers.

Kastro est l’un des villages les plus intéressants de l’île d’un point de vue archéologique. C’est l’ancienne cité antique, jadis appelée Asty dans les écrits d’Hérodote. Habité dès l’antiquité, le village va demeurer la capitale de l’île et le siège de l’archidiocèse de Sifnos jusqu’en 1832 avant son déplacement à Apollonia.

Le nom du village « Kastro » vient du mot « château » en raison des fortifications érigées durant la période de domination vénitienne au XIVème siècle.

En pénétrant dans le village médiéval par l’une des six portes voutées d’entrée, j’ai adoré me perdre dans son dédale de ruelles étroites, blanches et fleuries. C’est l’occasion de découvrir de belles demeures anciennes avec de jolies cours intérieures.

Au point culminant du village se trouve la cathédrale « katholikon » et, à proximité, les ruines d’une ancienne acropole avec des sarcophages romains dans les ruelles, ainsi qu’une colonne qui porte une inscription du 14e siècle. Le musée archéologique de Sifnos se trouve également au centre du village et présente des objets datant de la préhistoire à l’époque romaine.

Kastro est un véritable musée à ciel ouvert très apprécié des touristes et des photographes ! Ce n’est pas pour autant un village figé dans son histoire. Il est très agréable d’y prendre un verre, de déjeuner ou de faire du shopping au détour des ruelles. 

Et si vous avez envie de vous baigner, prenez la direction du port de Seralia et de sa petite plage de galets qui se trouve à environ 15min à pied depuis Kastro !

Cheronissos

Un de mes endroits préférés et un autre grand bonheur pour les photographes se trouve dans le petit port de pêche de Cheronissos situé tout au nord de l’île, à 15 kilomètres d’Apollonia.

Cette partie de l’île est beaucoup moins touristique, du fait de son relatif éloignement et isolement. 

Quel plaisir d’arriver dans le petit port de Cheronissos où sont ancrés quelques bateaux de pêche, deux tavernes, une petite épicerie, un atelier traditionnel de poterie, quelques chambres à louer et une petite plage de sable. Un endroit vraiment loin de tout, où on ne peut que prendre son temps… 

J’ai déjeuné dans la taverne située à droite du port. Hésitant devant le choix de mon poisson, la patronne m’a proposé de l’accompagner en cuisine pour le choisir.

Elle a alors pesé sur sa balance ancienne deux poissons perroquets (parrot fish), m’a donné le prix et m’a servi un verre de vin blanc local en attendant qu’il soit grillé. Le bonheur !!! 

Il y a de super randos à faire depuis le port !

Après avoir savouré mes poissons, je suis partie sur les hauteurs du village, jusqu’au monastère Agios Georgios et les vestiges d’une ancienne tour, accessibles par un sentier en une demi-heure environ. De là, vous avez un superbe panorama sur la pointe nord de l’île mais également sur Sérifos. J’ai poussé les portes du monastère, qui, par bonheur étaient ouvertes. 

Pour une baignade tranquille, une petite crique rocheuse permet de se baigner et d’admirer de beaux fonds marins sur la gauche, à l’opposé du village, depuis le parking.

Vathi

Vathy se trouve sur la côte ouest de Sifnos, à 10 kilomètres de la capitale Apollonia et a tout pour rendre les touristes heureux !

Je vous dresse le décor… Une baie abritée du vent, des eaux transparentes, l’une des plus belles plages de sable de l’île située à proximité du joli monastère de Taxiarchis (XVIe siècle), quelques maisons blanches dans la baie et de très savoureuses tavernes en bord de mer les pieds dans le sable, dans un environnement calme et familial. 

C’était autrefois un village réputé pour ses potiers, dont il ne subsiste aujourd’hui que la poterie d’Antonis Atsonios qui vend ses productions dans une boutique située à côté de l’arrêt du bus.

Platis Gialos

Platis Gialos est l’une des plus grandes et plus belles plages de sable de l’île. Cet ancien village de potiers, très prisée des touristes grecs est désormais essentiellement consacré au tourisme. 

La plage de Platis Gialos est bordée de petits restos branchés. C’est « The place to be » pour bronzer l’été en sirotant un cocktail ! Vous y trouverez de nombreux cafés et restaurants de qualité, des commerces, des hôtels et chambres à louer, une agence de location de voitures et des ateliers de poterie. Ambiance, style côte d’Azur…

En face de la plage de Platis Gialos se trouve l’îlot inhabité de Kitriani dont l’unique bâtiment est l’église la plus ancienne de l’île datée du Xe – XIe siècle. De nombreux itinéraires de randonnée partent du village en direction de Chryssopigi, Vathy et des localités du centre de l’île.

Parmi les curiosités de la région, admirez la Tour blanche qui se trouve à 1,5 kilomètre au nord-est de la plage. C’est l’une des mieux préservées des 77 anciennes tours de l’île qui formaient autrefois un système de communication par signaux de fumée.

Chryssopigi

L’imposant monastère de la Vierge de Chryssopigi (Panagia i Chryssopigi) est l’un des sites le plus connu de l’île, situé à dix kilomètres d’Apollonia, un peu avant Platis Gialos.

On peut visiter l’intérieur du Monastère qui abrite de très anciennes peintures.

J’ai emprunté un sentier balisé pour m’y rendre depuis la plage de Platis Gialios.

Chaque année, le jour de l’Ascension, à l’occasion des « panegeriades », la fête du Saint Patron de chaque église, une fête est célébrée et réunit des centaines de pèlerins. 

À l’est de l’église, la plage de sable d’Apokofto aux eaux turquoise vous attend, ainsi que deux restaurants sur le sable. C’est de là que part le chemin pavé qui conduit à une autre plage, celle de Glyfo dans le petit port de Faros.

Pourquoi venir sur l’île de Sifnos ?

En dehors de ses paysages sublimes, de ses petits villages, de ses plages, de la gentillesse de ses habitants et de la sérénité qui y règne, on y vient pour…

Sa gastronomie traditionnelle

La réputation gastronomique de Sifnos n’est plus à faire et l’île de Sifnos est certainement l’une des îles grecques où l’on mange le mieux. Si vous parlez de cuisine à Sifnos, vous entendrez rapidement parler de Nikolaos Tselementes, fondateur de la gastronomie grecque contemporaine, auteur d’un livre de cuisine grecque en 1926 et premier chef cuisinier célèbre du pays.    

Il faut savoir que chaque île des Cyclades possède sa propre identité culinaire et ses plats traditionnels. Alors, lorsque vous visiterez l’île de Sifnos, ne passez surtout pas à côté de ses plats typiques, comme la kaparosalata (salade de câpres),  la revithada (soupe de pois chiches) cuite dans un pot en argile pendant de nombreuses heures dans un four, les revithokeftedes (boulettes frites de pois chiches aux herbes), le mastelo (viande de chevreau ou d’agneau arrosée de vin et assaisonnée d’aneth), ou la mélopita, le cheese-cake local.

A Sifnos, vous dégusterez la salade grecque avec de la mizithra (fromage de chèvre cru au goût aigre) et non pas avec de la feta. Vous dégusterez également du Gylomeni manoura, un fromage jaune, épicé à pâte dure qui se conserve dans le gly, c’est-à-dire dans la lie du rouge vin.

Et, je ne vous parle pas du café de pois-chiches, des infusions de plantes, du vin blanc local et de la grappa ! 

Autant de plats que j’ai dégusté et appris à réaliser lors d’un cours de cuisine dans la ferme Narlis avec Giorgios et Dina. (article en cours de rédaction). 

Son exceptionnel réseau de sentiers de randonnées

Sifnos possède l’un des plus grands et des meilleurs réseaux pédestres en Grèce. A l’initiative de la municipalité de Sifnos, l’île est devenue depuis 2015 le paradis des randonneurs, et c’est vraiment la meilleure façon de découvrir l’île. Vous traverserez des paysages magnifiques dans un silence absolu.

 Ce sont désormais près de 150 km de sentiers parfaitement balisés que l’association Sifnos Trails propose aux visiteurs et recense sur son site, en les classant par catégories et niveaux de difficultés.  L’office du tourisme situé sur le port de Kamares met à la disposition des touristes une carte des sentiers balisés. Si vous avez besoin d’une carte plus détaillée, achetez la carte n° 304 éditée par Terrain. Et si vous voulez participer à des randonnées en groupe, consultez le site de Sifnos Hiking.  

Bon à savoir pour les moins aguerris, comme moi ! Tous les points de départ et d’arrivée sont desservis par les bus, ce qui permet de récupérer de la fatigue en ne faisant que l’aller ou le retour à pied si besoin.

Pour les bons marcheurs, il y a une très belle randonnée qui relie Apollonia au monastère Profitis Ilias situé sur le principal sommet de Sifnos à 682 m d’altitude. 

D’après les témoignages des touristes qui l’ont fait, l’arrivée offre une magnifique vue sur Sifnos et les îles avoisinantes ! 

C’est l’objectif de mon prochain séjour sur l’île de Sifnos ! Pour toutes vos randonnées, n‘oubliez pas de bonnes chaussures de marche, de la crème solaire, un chapeau, une bouteille d’eau et votre appareil photo ! 

Son artisanat et ses potiers

C’est ce qui avait motivé ma première visite à Sifnos il y a 25 ans, alors que je me trouvais sur l’île voisine de Paros.  

L’île de Sifnos possède une grande et ancienne tradition de poterie. C’est dans l’atelier de céramistes de la famille Lembesis qui existe depuis 5 générations de céramistes que j’ai fait mes achats. Leur atelier se situe dans le petit village d’Artemonas au sommet de l’île de Sifnos. Entrez dans leur atelier et vous les verrez façonner l’argile et peindre à la main tous les motifs de chaque céramique.

Certains ateliers donnent des cours de poterie. C’est aussi prévu pour mon prochain séjour !

Ses églises et ses monastères

Le nombre important d’églises et de monastères à Sifnos témoigne de la tradition religieuse des habitants.

Les chiffres varient et certains disent qu’il y a une église par jour sur Sifnos… mais le nombre officiel de 237, rapporté à la superficie totale de l’île constitue déjà le plus élevé de toutes les Cyclades.

Je suis bien loin de les avoir toutes vues ! 

Certaines paraissent carrément inaccessibles et leurs emplacements exceptionnels sur les hauteurs des collines ou en bord de mer devaient certainement favoriser la contemplation et la méditation des moines qui y vivaient… 

Bon nombre d’églises et monastères de Sifnos sont classés monuments historiques et présentent un très grand intérêt religieux et architectural. On les découvre particulièrement à l’occasion des « panegeriades », la fête du Saint Patron de chaque église.  

Aucun des monastères n’est en activité, mais poussez leurs portes, elles sont très souvent laissées ouvertes aux visiteurs et réservent de belles surprises ! Je vous laisse apprécier…

Infos pratiques

 Comment se rendre à Sifnos ?

 

En ferry-boat : liaisons quotidiennes au départ du port du Pirée, et depuis les îles de Kythnos, Serifos, Milos. Deux liaisons par semaine depuis les îles de Syros et de Paros. Trois liaisons par semaine depuis les îles de Folegandros et Sikinos 

En highspeed (ferry rapide, en fonction du vent) : liaisons quotidiennes au départ du port du Pirée, et depuis les îles de Kythnos,  Serifos, Milos  et cinq liaisons par semaine de juin à la fin septembre pour l’île de Santorin 

Trois compagnies de ferries prennent en charge la traversée Le Pirée – Sifnos :

> SeaJets : cette compagnie est notamment connue pour effectuer de nombreux trajets dans les Cyclades

> Aegean Speed Lines

> Zante Ferries

Comparez les durées de traversée et les prix sur le comparateur de traversées maritimes Direct Ferries

 

> Comment se déplacer à Sifnos ?

En voiture ou scooter de location, en taxi, en bus et à pied

 

> Quand visiter Sifnos ?

La fin du printemps et le début de l’automne sont les meilleures périodes pour visiter les Cyclades. Les températures sont moins chaudes qu’en juillet-août, il y a moins de monde et les tarifs sont plus bas.

 

>  Où dormir à Sifnos ? 

Il y a de très nombreux hébergements à Sifnos, chambres d’hôtels ou locations, pour tous les prix. A vous de choisir si vous préférez l’itinérance et plusieurs hébergements différents, ou un seul hébergement d’où vous rayonnerez. C’est l’option que j’ai retenue en logeant à Artemonas dans le centre de l’île à l’Hôtel Windmill Bella Vista

 

> Où manger à Sifnos ? 

  • O Simos à Kamares
  • Tavern Sifnos à Apollonia
  • Tavern Astro à Kastro
  • Symposio à Vathi
  • Mosaic à Artemonas
  • Fish tavern à Cheronissos
  • To Steki – Restaurants Maiolica et L’Omega à Platis Gialos

 

0 commentaires

Curry de poulet à l’ananas – Thaïlande

Curry de poulet à l’ananas  Temps de préparation : 20 minutes / Temps de cuisson : 15 minutes Ingrédients pour 4 personnes 2 c. à soupe d’huile 4 escalopes de poulet 1 oignon 2 carottes 10 cubes d’ananas 2 c. à café de curry jaune 1 bol de riz blanc...

Recette de l’Amok Trei – Cambodge

  L’ Amok Trei est le plat national du Cambodge C'est dans l'école de cuisine Beyond Cambodgian Cooking Class située dans un petit village situé à 10 kms de Siem Reap, que j'ai découvert et réalisé la recette de l'Amok Trei, le plat national du Cambodge. J'y...

La cuisine en Birmanie

  Que mange-t-on en Birmanie ? C'est en prenant un cours de cuisine dans la ville d'Inle au Bamboo Delight que j'en ai appris un peu plus sur la cuisine en Birmanie. N'hésitez pas à prendre un cours de cuisine avec Sue et Leslie ! C'est un...

Recette du Mie Goreng – Bali

  Recette du Mie Goreng, plat traditionnel balinaisDurant mon séjour à Bali, j'ai sympathisé avec Putu une guide-chauffeur balinaise francophone. Je lui ai raconté ma passion pour les marchés et les cuisines du monde. Elle m'a alors emmenée au marché très...

Recette de la salade grecque – Horiatiki salata

 La salade grecque : incontournable lors d'un repas grec !Qui ne connaît pas la salade grecque ? C'est l'une des salades les plus connues au monde ! Appelée Horiatiki salata en Grèce, l'étymologie de son nom signifie salade “à la manière paysanne” et ce terme exprime...

Poisson grillé du lac d’Inle – Birmanie

  Le Tilapia grillé, poisson de Birmanie Temps de préparation : 10 minutes / Temps de cuisson : 15 minutes   Ingrédients pour 4 personnes 1 Tilapia que vous pouvez remplacer par un poisson blanc 1 bouquet de feuilles de coriandre hâchées 5...

Marché de Guamote – Equateur

  Le jeudi, c’est le jour du marché à Guamote ! La ville de Guamote est située à 250 kms au sud de Quito et à 50 kms de la ville de Riobamba, dans le centre de l'Equateur. A presque 3 000 mètres d'altitude, et pas très facile d'accès, on y croise peu de...

La cuisine du Bhoutan

Que mange-t-on au Bhoutan ?La cuisine du Bhoutan est très certainement la plus épicée au monde !  Et elle ne convient pas à tous les estomacs... J'adore la cuisine relevée, mais là, c'était réellement impossible de manger la cuisine traditionnelle...

Recette des picarones – Pérou

 Recette des picarones, les délicieux petits beignets de légumes du Pérou Les picarones sont des beignets très populaires servis chauds et croustillants, sur les étals de street food au Pérou. On en trouve partout, un peu comme les empanadas. J'ai réalisé cette...

Tea leaf salad – Birmanie

  La Tea leaf salad ou salade de feuilles de thé Temps de préparation : 10 minutes / Temps de cuisson : aucun   Ingrédients pour 4 personnes 3 cuillères à soupe d’huile de cacahuètes 20g de choux coupé en julienne 1 poignée de cacahuètes et...

Recette de la salade de mangues vertes – Cambodge

Recette de la salade de mangues vertes ou “Nhoma Svay” Au Cambodge, la salade de mangues vertes est servie comme entrée ou bien en accompagnement d'un plat de poisson ou de viande. C'est la subtile alliance de la douceur de la mangue et des légumes,...

Marchés au Laos

  Faites le tour des marchés au Laos, de jour ou de nuit !C'est le meilleur endroit pour sentir vivre le pays et découvrir sa culture. J'ai visité plusieurs marchés au Laos, mais ai particulièrement fréquenté les marchés de Luang Prabang et de...

Recette du Rougail saucisses – Madagascar

Rougail saucisses de Madagascar   Le Rougail saucisses est une recette traditionnelle et populaire des îles de l’océan indien. L’île Maurice, La Réunion, Les Seychelles et Madagascar en revendiquent tous la paternité. Les recettes diffèrent peu et partout le...

Marchés en Birmanie

Les marchés en Birmanie : une aventure qui met tous vos sens en éveil ! Comme partout dans le monde, c'est sur les marchés que je me suis vraiment sentie au coeur de la vie birmane ! Les marchés locaux reflètent parfaitement la diversité culturelle birmane et exposent...

Recette du Pisco sour – Chili

 En classant la recette du Pisco Sour dans les recettes chiliennes, je ne vais pas me faire que des amis ! Le Pérou et le Chili produisent tous les deux cette eau de vie de vin dans les vignes qui bordent l'océan Pacifique et ont proclamé ce cocktail crémeux,...

Une rencontre très piquante en Amazonie équatorienne !

  Un petit tour en Amazonie équatorienne... Cela aurait été dommage de ne pas profiter de mon voyage en Equateur pour franchir les portes de l’Amazonie équatorienne… Sur les conseils d’Alain, guide français installé en Equateur depuis de longues...

Recette des sarde in saor – Venise

 Les sarde in saor : les petites sardines de l'apéritif vénitienLes sarde in saor (sardines « savoureuses ») sont les "cicchetti" les plus appréciés et les plus consommés par les Vénitiens lors d'une tournée des bacari. Les "cicchetti", ce sont l'équivalent "des...

Guide d’infos pratiques pour visiter Venise

 Toutes les infos (ou presque) pour visiter Venise !Venise n'est vraiment pas une ville comme les autres ! C'est ce qui la rend si attrayante, mais d'un abord un peu complexe la première fois. Sa visite nécessite un minimum de préparation, mais il faut aussi savoir...

Le slow tourisme culinaire et Slow Food en Corse

  Manger bon, propre et juste en faisant du slow tourisme en Corse... Tentant comme programme, non ? Découvrir le patrimoine culturel et gastronomique d'une région en la visitant, rencontrer les acteurs qui résistent aux sirènes de la mondialisation, préservent...

Visite guidée du Taj Mahal à Agra en Inde du nord

  Sous le charme du mausolée mythique du Taj-Mahal à Agra ! Après un séjour de deux semaines dans la région du Kérala dans le sud de l'Inde, et une halte de 2 jours à Delhi, me voici arrivée dans la ville d'Agra, située à 175Kms de la...

Palighar, une guesthouse traditionnelle au nord de l’Inde

J'aime les belles histoires et les amitiés de voyage qui durent... J'ai rencontré mon amie indienne Karishma Pradhan à Kathmandou au Népal en janvier 2014, alors que je réalisais une mission de congé solidaire auprès de l'association WCN (Wordlife...

Recette de la salade grecque – Horiatiki salata

 La salade grecque : incontournable lors d'un repas grec !Qui ne connaît pas la salade grecque ? C'est l'une des salades les plus connues au monde ! Appelée Horiatiki salata en Grèce, l'étymologie de son nom signifie salade “à la manière paysanne” et ce terme exprime...

Les 10 belles choses à faire et à voir à Bologne

 J'ai adoré Bologne, capitale médiévale culturelle, vivante et intensément gourmande de l'Emilie Romagne !  Pour commencer... savez-vous où se trouve l’Emilie-Romagne ?Ce n'est sans doute pas la région la plus connue ni la plus fréquentée par les touristes (tant...

Recette du Dakos – Grèce

 Le Dakos : un mezze incontournable sur une table grecqueLe Dakos est un plat idéal en été car léger et rafraîchissant. Il a l’avantage d’être économique, sain et équilibré. Il associe des féculents grâce au pain, des protéines grâce au fromage et des vitamines grâce...

Recette traditionnelle des tagliatelles à la Bolognaise

 Recette traditionnelle des tagliatelles à la Bolognaise ou "tagliatelle al ragu alla Bolognese"  Durant mon séjour à Bologne, je voulais apprendre à cuisiner quelques spécialités locales comme les "tagliatelle al ragù alla Bolognese". C'est avec Ilaria, créatrice de...

Recette bretonne des crêpes de froment

 Je suis née à Quimper et ma grand-mère me faisait des crêpes lorsque j'allais chez elle pendant les vacances. Autant vous dire que le doux parfum des crêpes a bercé mon enfance  ! Il y a crêpes et crêpes... et surtout crêpes et galettes ! L’appellation dépend en fait...

Le chapeau Panama vient en fait d’Équateur !

  Connaissez-vous l'histoire du célèbre chapeau Panama ? J'ai découvert que le chapeau Panama était originaire de l'Equateur et suis allée à Cuenca visiter une entreprise où il est toujours fabriqué... Il existe depuis le 16ème siècle et reste...

Savez-vous comment est fabriqué le Parmigiano Reggiano ?

 Toujours en balade dans la région d'Emilie Romagne où je partage mes visites entre culture et agriculture ! Après avoir découvert la belle ville de Bologne et visité une entreprise de jambons Prosciutto de Modène, c'est reparti !  Aujourd'hui, je visite une...

Le voyage continue en Amérique du sud…

  Le virus du voyage ne m'a pas quittée et je me suis remise en mode globe trotteuse ! Après dix mois de voyage en Afrique australe, en Inde, au Bhoutan, en Asie du sud-est et Asie de l’est, le virus du voyage s'est plutôt renforcé ! Alors, ça y...

Tout savoir sur les gondoles à Venise

 Petit questionnaire sur les gondoles à Venise...   Savez-vous de quelle époque datent les premières gondoles et quelle était leur fonction ? Pourquoi sont-elles toutes de couleur noire ? Où et comment sont-elles fabriquées ? Que signifie la forme de la figure de...

Pin It on Pinterest

Share This