Pakse et le temple Vat Phou de Champasak - Laos

Visite de Paksé et du temple Vat Phou de Champasak

» Destinations » Asie » Laos » Visite de Paksé et du temple Vat Phou de Champasak

Première étape à Paksé, capitale du sud-Laos

J’ai pris un vol intérieur pour aller de Luang Prabang à Paksé dans le centre du pays. Troisième ville du Laos, Paksé est également la capitale de la province de Champasak fondée en 1905 par les français. Sa situation dans le sud-Laos constitue pour moi une belle étape avant de rejoindre le delta du Mékong et ses 4000 îles où je vais faire étape quelques jours. En attendant, je vais visiter le site du Vat Phou à Champasak.

La ville de Paksé ne possède pas un charme fou, à l’exception de bâtiments de l’époque coloniale et d’anciennes maisons françaises qui y subsistent. J’y ai séjourné au Forest Hotel, proche du centre de Paksé, de la gare routière et du vaste marché du Talat Dao Heug. La direction et le personnel sont très accueillants et m’ont aidée à organiser mes visites dans la région, et notamment au Vat Phou, le centre d’intérêt religieux majeur du sud-Laos. 

Visite de Champasak et de l’ensemble religieux du Vat Phou

Comment visiter le Vat Phou ?

Un tuk-tuk est venu me chercher à l’hôtel pour m’emmener à Champasak, une petite ville située à 45 minutes de Paksé sur la rive Ouest du Mékong et plus particulièrement sur le magnifique site du temple Vat Phou, à environ 8 kilomètres de la ville de Champasak.

Le complexe sur lequel est construit le Vat Phou est immense. Afin d’exprimer la conception hindoue des rapports entre la nature et l’homme, il a été façonné selon un axe compris entre le sommet de la montagne et les rives du fleuve. Le site qui date de la période d’Angkor est inscrit au patrimoine mondial de l’humanité de l’Unesco. Aujourd’hui le site est menacé par l’érosion et plusieurs bâtiments sont en cours de restauration. C’est une ancienne cité Khmer qui date du XIème siècle. On y trouve d’ailleurs les vestiges d’un tronçon de route qui menait à Angkor. Elle est moins spectaculaire et moins bien préservée que celle du site d’Angkor au Cambodge, mais il s’y dégage une grande ferveur et un grand sentiment de paix.

J’y étais à l’occasion du 15 ème anniversaire de son inscription au patrimoine mondial de l’humanité de l’Unesco et il y avait beaucoup de fidèles.

Suivez le guide !

À propos de guide, je n’en n’ai pas pris parce que je voulais vraiment prendre mon temps et déambuler tranquillement sur ce vaste site empreint de sérénité. Toutefois, des guides locaux sont présents sur le site si vous ressentez le besoin d’avoir davantage d’informations historiques… 

À l’entrée du site, il y a un musée que je vous conseille de visiter pour mieux comprendre l’histoire du Vat Phou   

Il est bien conçu et très intéressant et facilitera votre visite. La première partie explique l’histoire du site avec beaucoup de schémas et de photos. La seconde partie expose de nombreuses sculptures et gravures. C’est aussi le lieu de la billetterie où il faudra vous acquitter d’un droit d’entrée sur le site de 50 000 Lak (environ 5,20 €), valable une journée.

L’entrée dans le site du Vat Phou se fait ensuite par une belle et grande allée bordée de sculptures

L’allée part d’un lac artificiel censé représenter l’océan et mène à deux temples et des vestiges en cours de restauration. Il faut prendre le temps de se balader, de regarder avec attention les détails architecturaux et d’imaginer la splendeur de l’ancienne cité.

L’ambiance y est calme et l’environnement très apaisant.

Après ces deux temples, il faut continuer à marcher jusqu’au pied de la montagne Phu Kao jusqu’au temple Vat Phou

Là, commence l’ascension de 77 marches raides et inégales à l’ombre des frangipaniers en fleurs et de leur parfum par 38 degrés. Enfin, on arrive au niveau d’un premier palier où se trouve un petit bâtiment à 3 portes qui est le Temple de Vat Phou et contient le sanctuaire bouddhiste principal où de nombreuses personnes priaient le jour où je m’y suis rendue. L’intérieur est superbe avec ses statues de bouddha, les bouquets d’offrandes et les batons d’encens qui brûlent. Le sanctuaire domine les environs et offre une superbe vue. À côté de ces édifices bouddhistes, se trouvent quelques belles sculptures en pierre du XIIIe siècle qui ont la forme d’éléphants, de crocodiles et de serpents sur lesquelles les jeunes visiteurs grimpent…

Au sommet de la montagne coule une source sacrée

Il s’agit en fait de l’eau qui s’infiltre dans la montagne et qui ressort entre les rochers. Elle est particulièrement pure et fraîche… et, en dehors de son caractère sacré et des ondes bénéfiques qu’elle apportera à tous ceux qui la boivent, elle apporte un grand réconfort !

Rencontre avec des moines, des moniales, des vendeuses d’offrandes…

En dehors du site architectural et religieux lui-même, il y a beaucoup de scènes de vie locale typiques à contempler sur le site du Vat Phou.

En redescendant du sanctuaire, j’y ai rencontré des moines au repos dans un temple et de nombreuses moniales qui bénissaient les fidèles en échange de l’achat de bracelets.

Mais également tout au long du parcours, de nombreuses petites vendeuses d’offrandes, des stands d’artisanat, de restauration locale et même un soldat très décontracté !

J’ai quitté le site vers 16 heures. Il y a beaucoup de monde qui rentre à cette heure-là vers Champasak ou Paksé et mon chauffeur a choisi de rentrer par une petite route secondaire poussiéreuse et boueuse en raison de pluies récentes. C’était sportif et j’avais le dos en compote à l’arrivée à Paksé !

J’ai beaucoup apprécié cette journée sur le site de Vat Phou qui est resté très authentique. À voir absolument !

Infos pratiques 

Comment aller à Vat Phou? Le temple et les ruines du Vat Phou sont à 45 kms au sud de Paksé et à 10 kms de Champasak. Donc, tout dépend d’où vous viendrez. 

  • Si vous venez de Champasak, vous pouvez aller à Vat Phou en tuk-tuk ou en vélo.
  • Si vous venez de Paksé, vous pouvez prendre un bus local sur la place du marché (vous renseigner auprès de votre hôtel pour les horaires), un tuk-tuk privé ou un tuk tuk collectif pour 20 000 Lak (2€) pour un trajet de 2h.
    Vous pouvez aussi y accéder en bateau pour environ 70.000 Lak (7 €). Votre hôtel demandera à un tuk tuk de passer vous prendre et de vous conduire à l’embarcadère. Départ à 8h30

Combien ça coûte ? L’entrée sur le site coûte 50 000 LAK (environ 5,20 €) et le billet est valable une journée

Combien de temps dure la visite ? Comme vous le sentez ! Moi, j’y suis arrivée en fin de matinée et suis repartie vers 16h. J’ai déjeuné sur place. Comptez au moins 3 heures si vous faites la visite complète, du musée jusqu’au sanctuaire.

  •  

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recette traditionnelle des tagliatelles à la Bolognaise

 Recette traditionnelle des tagliatelles à la Bolognaise ou "tagliatelle al ragu alla Bolognese"  Durant mon séjour à Bologne, je voulais apprendre...

Marché de Guamote – Equateur

  Le jeudi, c’est le jour du marché à Guamote ! La ville de Guamote est située à 250 kms au sud de Quito et à 50 kms de la ville de Riobamba,...

Recette du Mie Goreng – Bali

  Recette du Mie Goreng, plat traditionnel balinaisDurant mon séjour à Bali, j'ai sympathisé avec Putu une guide-chauffeur balinaise...

Salade de prosciutto, poires, figues et parmesan

 Salade italienne salée-sucrée de fin d'été  J' aime beaucoup le mélange du jambon cru, des fruits et du parmesan !  La salade de Prosciutto de...

Le slow tourisme culinaire et Slow Food en Corse

  Manger bon, propre et juste en faisant du slow tourisme en Corse... Tentant comme programme, non ? Découvrir le patrimoine culturel et...

Recette du Ceviche – Pérou

 Recette du ceviche : une salade de poisson cru traditionnelle du PérouImpossible de séjourner au Pérou sans manger de ceviche et de prendre un...

Curry de poulet à l’ananas – Thaïlande

Curry de poulet à l’ananas  Temps de préparation : 20 minutes / Temps de cuisson : 15 minutes Ingrédients pour 4 personnes 2 c. à...

Marchés en Tanzanie

Scènes de vie sur les marchés en Tanzanie    

Carpaccio de coquilles Saint-Jacques des îles

Une recette de carpaccio de coquilles Saint-Jacques iodée et parfuméeLes coquilles Saint-Jacques, très présentes dans la cuisine bretonne, rentrent...

Recette de la Moqueca de Peixe – Brésil

 Recette de la Moqueca de Peixe - l'intense parfum du BrésilJ'ai dégusté ce plat le jour de mon arrivée à Rio de Janeiro dans un restaurant sur la...

Recette du Rougail saucisses – Madagascar

Rougail saucisses de Madagascar   Le Rougail saucisses est une recette traditionnelle et populaire des îles de l’océan indien. L’île Maurice,...

Comment est fabriqué le vinaigre balsamique de Modène traditionnel ?

 Après avoir découvert la belle ville de Bologne, visité une entreprise de jambons Prosciutto de Modène, puis une fromagerie de Parmigiano Reggiano,...

Recette du Pebre – Chili

 Le Pebre est l'accompagnement incontournable sur une table chilienneLe Pebre se trouve sur presque toutes les tables au Chili, à la maison comme au...

Marchés au Laos

  Faites le tour des marchés au Laos, de jour ou de nuit !C'est le meilleur endroit pour sentir vivre le pays et découvrir sa...

Recette du curry de gambas à la noix de coco – Inde

Recette du curry de gambas à la noix de coco, un plat traditionnel du sud de l'IndeEn voyage dans le sud de l'Inde, j'ai découvert la recette du...

Que faire pendant deux jours à Delhi en Inde ?

  J'ai quitté la douceur du Kérala pour le tumulte de Delhi Alors que pour moi Kérala a rimé avec lâcher-prise et Ayurveda, Delhi rimera avec...

Cure ayurvédique à Vishram en Inde

      Je poursuis mon séjour dans le Kérala, à Vishram dans un centre de cure ayurvédique   Après quelques mois...

Khokana et Bhaktapur, superbes cités traditionnelles au Népal

    Khokana et Bhaktapur, deux villes traditionnelles pleines de charme, à visiter absolument ! Durant mon séjour très...

Visiter la Citadelle et la Pagode de Thien Mu à Hué au Vietnam

  Étape de deux jours à Hué  Je retrouve à Hué les milliers de scooters, motos et klaxons que j'avais laissés à Ho Chi Minh ! Hué est une ville...

Spiritualité de Bago au Rocher d’Or

  Le voyage continue ! Direction Bago et le Rocher d'Or J'ai quitté le lac d'Inle dans un bus de nuit pour rejoindre la ville de Bago. J'ai...

Kyoto, vous allez tomber sous son charme !

 Kyoto, une ville au charme irrésistible !Je viens de quitter la ville d'Osaka qui m'a vraiment enthousiasmée et j'arrive à Kyoto dont le...

Pays Toraja à Sulawesi – un voyage en terre authentique

  Je découvre avec beaucoup d'impatience et d'excitation le pays Toraja sur l'île de Sulawesi Petit rappel géographique... l'île de Sulawesi...

Visiter Cochin pour mes premiers pas en Inde

  Namaste ! Me voici arrivée à Cochin dans la région du Kérala, au sud-ouest de l'Inde J'appréhendais de visiter l’Inde toute...

Comment aller sur les îles Togian à Sulawesi ?

  Un p'tit tour au Paradis, ça vous dit ? Selon les dires du Lonely Planet, il est difficile d'accéder aux îles Togian situées au large de...

Comment visiter Tokyo en trois jours ?

 Suivez le mouvement  !Je viens de quitter la douce et romantique ville de Kanazawa pour visiter Tokyo, la frénétique capitale japonaise. Les deux...

Destination le port d’Ampana à Sulawesi

  Il me faut quitter le centre de l'île de Sulawesi pour rejoindre le port d'Ampana Après quelques jours remplis d'émotions à...

Trek à Sapa au nord Vietnam

  Hasard et bonheur des rencontres durant un voyage... Ou comment je suis arrivée à Sapa, alors que j'étais un peu dans le brouillard, dans...

Mes cours de français à un jeune moine laotien

  J'ai donné des cours de français à un jeune moine laotien à Luang Prabang Petit retour sur cette belle histoire... C'est...

De belles rencontres à Mandalay en Birmanie

  Mandalay, ma deuxième étape en Birmanie Après la visite de la pagode Schwedagon à Rangoon, me voici arrivée dans la ville de Mandalay. Celle...

Slow Travel à Nong Khiaw et Muang Ngoi au Laos

  En route pour les petits villages de Nong Khiaw et Muang Ngoi ! Avant que je ne prenne racine à Luang Prabang... Il est temps pour moi...

Pin It on Pinterest

Share This