Infos pratiques pour visiter Venise - Italie

Guide d’infos pratiques pour visiter Venise

par | 13 Fév 2021 | Destinations, Europe, Italie | 0 commentaires

Toutes les infos (ou presque) pour visiter Venise !

Venise n’est vraiment pas une ville comme les autres ! C’est ce qui la rend si attrayante, mais d’un abord un peu complexe la première fois. Sa visite nécessite un minimum de préparation, mais il faut aussi savoir prendre le temps de s’y perdre ! J’imagine que comme moi, bon nombre d’entre vous se posent mille questions sur la façon d’arriver dans le centre de Venise, d’y trouver un hébergement, de s’y déplacer, de trouver le meilleur pass touristique et d’y être à une période favorable..

C’était mon premier séjour à Venise en septembre dernier et j’avais consulté plusieurs sites pour réunir des réponses à toutes ces questions. Je vous livre dans cet article un concentré d’infos pratiques pour visiter Venise. Elles ne sont pas exhaustives mais faciliteront votre séjour dans cette ville divine, j’en suis sûre ! 

Vous venez d’arriver à Venise… Quel moyen de transport utiliser pour rejoindre votre hébergement ?

 Que vous arriviez en avion à l’aéroport San Marco ou à l’aéroport de Venice Treviso, en train ou en voiture, plusieurs options de transfert s’offrent à vous. Choisissez la plus adaptée à vos besoins (cliquez sur les liens pour une information détaillée) en fonction de la situation géographique de votre hébergement et de votre budget.

1/ Si vous arrivez en avion à l’aéroport Marco Polo

L’aéroport est situé sur le continent à environ 13 kilomètres de Venise et plusieurs moyens de transport sont envisageables : bus, bateau public, bateau-taxi ou taxi.

 > Le bus. C’est la solution la plus économique mais pas forcément la plus pratique si votre hébergement est éloigné de la Piazzale Roma, terminus des bus. Il vous faudra ensuite prendre le vaporetto ou marcher pour poursuivre le trajet vers votre hôtel. Il existe deux lignes de bus. 

Le bus ACTV (transport public) qui circule entre l’aéroport de Venise Marco Polo et la Piazzale Roma. Il coûte 8€ l’aller et 15€ pour un aller-retour et part toutes les quinze minutes du point de départ de la ligne 5. Le trajet dure environ 25 minutes. Inconvénient de ces bus, Ils ne disposent pas de compartiments à bagages. Les billets peuvent être achetés aux distributeurs automatiques de billets de l’aéroport Marco Polo (ou à Piazzale Roma pour le retour).

– Le bus express ATVO (transport privé) part de l’aéroport de Venise Marco Polo toutes les 30 minutes et dessert directement la Piazzale Roma en moins de 20 minutes pour un prix de 8 €. Les billets peuvent être achetés auprès des guichets ou des machines automatiques dans le hall des arrivées. Il y a aussi un guichet automatique à l’extérieur du terminal dans la zone de départ ATVO. Contrairement aux bus ACTV, les bus bleus ATVO ont des compartiments à bagages.

 

> Le bateau-bus Alilaguna 

C’est l’option « slow-travel » que j’ai retenue pour m’immerger dans l’ambiance de Venise en y entrant par le Grand Canal. Je ne le regrette absolument pas, même si le trajet dure 1h15 ! Un aller simple vous coûtera 15€, un aller-retour 27€. Lembarcadère des taxis bateaux ou de la ligne Alilaguna se trouve à 10 minutes à pied de la sortie de l’aéroport. Les bateaux-bus d’Alilaguna sont faciles à repérer avec leur coque jaune. Il y a quatre lignes à l’aéroport de Venise : rouge, bleue, orange et vertes qui s’arrêtent à différentes stations. Pensez donc à préciser votre destination quand vous achetez un billet. Les bateaux Alilaguna partent toutes les heures et desservent également les îles du Lido et de Murano.

> Le bateau-taxi, aussi appelé motoscafi. 

C’est sans aucun doute le moyen le plus confortable, le plus rapide et et le plus « classe » pour entrer au coeur de Venise. C’est aussi le plus cher. Vous pouvez le privatiser pour un prix situé entre 110 et 140 euros en fonction de la situation géographique de votre hôtel ou le partager avec d’autres passagers pour environ 32 euros par personne. 

> Le taxi (via la plateforme de réservation en ligne TaxiTender). 

Un trajet en taxi sera bien sûr plus cher et vous déposera comme le bus au terminus de  la Piazzale Roma après 25 à 30 minutes pour un prix d’environ 35 à 40€.  Si votre hébergement est éloigné de la Piazzala Roma (proche de la gare de Venise), ce n’est pas forcément la meilleure solution. Les taxis ne peuvent pas circuler dans Venise. 

2/ Si vous arrivez en avion à l’aéroport de Trevise (TSF)

L’aéroport de Trévise (aussi appelé aéroport de Canova) est plus éloigné de Venise (32 kilomètres environ). Il est souvent desservi par certaines compagnies Low-Cost. À part le taxi, un bus de la compagnie ATVO est l’unique moyen pour rejoindre Venise depuis l’aéroport de Trévise. Il marque plusieurs arrêts : deux à Mestre (dont un à la gare ferroviaire)  et un autre à Venise, sur la Piazzale Roma. Il faut compter environ une heure pour ce trajet en bus pour un prix de 12€ par personne (22€ au lieu de 24€ si vous achetez un billet aller-retour).

Il est possible d’acheter le billet en ligne sur le site ATVO. Vous bénéficierez d’une réduction sur les tarifs et à l’aéroport vous pouvez vous rendre directement aux arrêts de bus – devant la sortie – sans attendre aux guichets. Vous pourrez également l’acheter à bord des vols Ryanair et à votre arrivée à l’aéroport de Trévise dans un distributeur automatique de billets ATVO situé dans la salle de retrait des bagages ou à la billetterie ATVO dans le hall des arrivées. Cette liaison rapide dessert également la ville de Mestre.

3/ Si vous arrivez en train

Si vous arrivez en train, vous arriverez à la Gare Santa-Lucia, l’une des plus grandes gares ferroviaires d’Italie. Elle est très pratique parce que située en plein centre-ville et proche du terminus des navettes en bus et de la station de vaporetto « Ferrovia » qui parcourt Venise et dessert les îles. Comme pour les trajets en bus, il vous faudra rejoindre votre logement à pied ou en vaporetto, une fois arrivés à la gare.

Si vous voulez repérer la situation de votre hôtel les mains libres ou si vous souhaitez commencer à visiter Venise en attendant que votre chambre soit disponible, sachez qu’il y a une consigne à bagages à la Gare de Santa Lucia le long du quai N°1, ouverte sans interruption de 6 heures du matin à 23h00 le soir. Le prix de la consigne est de 7€ par bagage pour les 5 premières heures. 

4/ Si vous arrivez en voiture 

Impossible de visiter Venise en voiture, en moto ou à vélo ! Il vous faudra donc laisser votre véhicule en dehors de la ville, mais plusieurs possibilités s’offrent à vous en terme de parking.

  • Sur la Piazzale Roma, à proximité de la gare. C’est certainement la solution la plus pratique mais aussi la plus chère. Cette option convient pour les courts séjours mais deviendra coûteuse pour des durées plus importantes.
  • Dans un parking aux abords de Venise. Vous en trouverez la liste avec les sites internet, les localisations et les prix sur le site de Parclick.
  • Dans un parking à Mestre, la ville située sur la terre ferme juste avant le pont qui mène à Venise. S’y garer est pratique, la ville étant très bien connectée à Venise, en train, en bus ou en taxi. Cela peut être une bonne solution pour les séjours de plusieurs jours.

5/ Comment rejoindre Mestre ou le Lido ?

> Mestre est une ville qui prolonge la ville de Venise sur la terre ferme. Elle est souvent choisie comme lieu de séjour en raison de son calme et de tarifs d’hébergements et de restauration inférieurs de 30% à ceux de Venise. Sa partie continentale est reliée au centre de Venise par le pont de la Liberté, qui est facilement accessible par la route et le rail. Depuis l’aéroport San Marco, prenez un bus ACTV (ligne 15 – 25 minutes de trajet) ou un bus ATVO (20 minutes de trajet) qui vous déposeront à la gare de Mestre. Il est également possible de rejoindre Mestre par train en 15 minutes depuis la Gare Santa-Lucia de Venise.

 

> L’île du Lido est une station balnéaire de Venise qui s’étend sur plus de dix kilomètres. C’est l’endroit idéal pour se détendre en bénéficiant de tarifs hôteliers moins élevés que dans le centre-ville de Venise, à seulement 10 minutes de Venise en vaporetto. Depuis l’aéroport Marco Polo, une navette en bus vous permettra de rejoindre le Lido en 1 heure avant de prendre un vaporetto. De la gare Santa-Lucia, vous pouvez aller directement au Lido en vaporetto en 35 minutes, ou vous pouvez prendre la ligne 1 qui traverse le Grand Canal. De la gare routière de Venise, un ferry part du terminus du « Tronchetto ferry-boat » toutes les 50 minutes. Durée du trajet : 30 minutes.

6/ Dans quel quartier séjourner à Venise ?

Où est-il préférable d’être logé pour visiter Venise sereinement et intensément ?  Il y a six quartiers ou « sestierei » à Venise qui présentent tous des charmes différents.

Lorsque vous aurez choisi votre quartier, vous aurez le choix entre des hôtels, des appartements à louer sur Booking.com ou Airbnbdes auberges de jeunesse…

> Cannaregio. C’est le premier sestiere que l’on trouve à la sortie de la gare Santa Lucia. C’est un quartier populaire avec de nombreux commerces, bars et restaurants qui longent le Grand Canal jusqu’au pont du Rialto par la Strada Nova.

> San Marco. La place du quartier San Marco est le cœur touristique de la ville, le passage obligé à Venise de tous les visiteurs ! Elle était autrefois le centre politique, administratif et religieux de la ville, mais aussi un lieu de fêtes. La majestueuse basilique, le Palais des Doges, le Campanile, le Musée Correr, le Caffé Florian sous les arcades des « Procuraties » et la Tour de l’Horloge sont des étapes incontournables dans le quartier.

> San Polo. Un petit quartier du centre de Venise qui est certainement l’un des plus vivants et des plus anciens de la ville. C’est là que se trouve le marché central du Rialto, entouré de nombreuses boutiques, bars et restaurants.

> Dorsoduro. C’est un charmant quartier où se trouve le Squero di San Trovaso, le dernier fabricant de gondoles à Venise, mais aussi de nombreuses boutiques d’antiquaires et d’art. Vue magnifique depuis le pont de l’Académia et vie culturelle intense au musée d’art moderne Peggy Guggenheim.

> Castello. C’est le quartier situé à l’est de Venise, voisin du quartier de Saint Marc. L’Arsenal de Venise où étaient fabriquées les flottes militaires et marchandes de la Sérénissime en occupe une grande partie. Aujourd’hui occupé par la marine nationale, il n’est ouvert au public que lors des biennales ou d’autres manifestations importantes.

> Santa Croce. Le plus petit des sestieri  est proche de la station ferroviaire, ce qui en fait un lieu de résidence pratique. C’est un quartier populaire, avec une vraie vie de quartier autour des magasins, des ateliers, des bars et des restaurants. Le quartier est relié à la terre ferme par le pont de la Liberté.

7/ Comment se déplacer et visiter Venise ?

Question incontournable lorsque l’on séjourne à Venise… Voici quelques infos indispensables pour choisir le meilleur moyen de transport.

A pied !

S’il il y a bien une ville qu’il faut découvrir en mode piéton et en mode « slow », c’est Venise ! La ville est de petite taille et il faut absolument prendre le temps de flâner, de déambuler et de se perdre dans les petites ruelles en traversant d’innombrables ponts. C’est le moyen que j’ai privilégié. C’est fatigant mais gratuit, alors prévoyez de bonnes chaussures !

Sur l’eau !

> En vaporetto. Ces transports publics remplacent avantageusement les bus à Venise. Ils sont très pratiques et cela a vraiment beaucoup de charme de visiter Venise en naviguant sur le Grand Canal ! Une vingtaine de lignes desservent les différents arrêts de Venise et les îles. Les prix sont en fonction du pass choisi ou de l’achat d’un billet à l’unité.

> En traghetto. Ce sont des grandes gondoles utilisées pour traverser le Grand Canal en 1 ou 2 minutes dans des zones où il n’y a pas de pont. On y reste debout. 8 stations sont positionnées loin des ponts qui permettent d’enjamber le Grand Canal. Le prix d’une traversée est économique (2 € pour les touristes). Destinés initialement pour les travailleurs vénitiens, ils ne naviguent pas toute la journée et souvent pas le dimanche.

> En gondole, la manière la plus romantique de se déplacer, mais pas la plus économique ! Le prix du trajet en gondole est de 80€ pour 30 à 40 minutes, et de 100€ à partir de 19h. Vous pouvez partager la gondole et les frais avec d’autres touristes. Si vous réservez en ligne, vous paierez en fonction du nombre de passagers (environ 30 € par personne).

> En bateaux-taxis. C’est le moyen le plus pratique et le plus rapide pour se déplacer dans Venise. Le bateau-taxi vous déposera précisément à votre destination. Le prix est plus élevé que les autres moyens de transport et dépendent de la compagnie, de la distance et du nombre de personnes qu’ils transportent (jusqu’à 10 personnes)

  10/ Que voir à Venise ?

Il y a tant de choses à voir !!!

Les heures d’ouverture des musées, églises, galeries et des palais changeant fréquemment, je vous conseille de consulter leurs sites respectifs ou de vous renseigner auprès des bureaux d’information touristique qui se trouvent à la gare routière sur la Piazzale Roma, à la gare ferroviaire Santa Lucia et dans le hall des arrivées de l’aéroport Marco Polo pour avoir des informations détaillées et actualisées.

La place Saint-Marc et la Basilique Saint Marc. Cette monumentale place abrite les plus fameux monuments de Venise, dont la Basilique construite dans un style byzantin à partir de l’an 832. Sa façade extérieure comme son intérieur sont magnifiquement décorés avec de somptueuses mosaïques dorées. Elle forme un plan en croix grecque de dimensions imposantes. La coupole centrale couvre les quatre branches qui sont chacune surmontée de leur propre coupole. Elle renferme les restes de Saint-Marc l’évangéliste qui a donné son nom à la Basilique.

Le Palais des Doges ou « Palazzo Ducale » est le plus célèbre palais de Venise. Situé sur la place Saint-Marc, ce palais fut autrefois la résidence des doges mais aussi le siège du gouvernement et le palais de justice. Placé face à la lagune vénitienne, ce magnifique palais de style gothique et vénitien se distingue par son architecture simple et ses couleurs douces. En entrant, vous serez accueillis par les peintures de grands artistes, tels que Bellini, Carpaccio, Véronèse et Titien. Les amateurs d’architecture seront eux-aussi comblés. 

Le pont des soupirs ou « Ponte Dei Sospiri » est l’un des monuments les plus emblématiques de Venise. Il surplombe le Rio de la Canonica, le canal qui sépare l’ancienne prison « des plombs »  parce que située sous les toits de plombs du Palais des Doges d’où s’échappa le célèbre Casanova à une nouvelle prison nommée « les puits » car construite en sous-sol, où régnaient le froid et l’humidité. Le pont était emprunté par les prisonniers qui revenaient des salles de tortures à leurs cachots, d’où les soupirs entendus…

Le Campanile de Saint-Marc. Il est situé sur la Place Saint-Marc, et du haut de ses 98,5 mètres offre des vues imprenables sur tout Venise. De là-haut, vous pourrez apercevoir l’île de la Giudecca mais également les autres îles les plus proches comme San Giorgio Maggiore, Murano ou encore le Lido de Venise.

Le Musée Correr : L’entrée au musée vous donne à la fois accès au Musée Correr, au Musée Archéologique et à la Bibliothèque Nationale Marcienne. Les trois sections sont reliées entre elles. Les peintures, sculptures et autres objets exposés au Musée Correr illustrent l’histoire de Venise depuis sa fondation jusqu’à son adhésion à l’Italie au XIXe siècle. À l’intérieur, on découvre des objets qui ont marqué la Venise actuelle.

une gamme complète de l’école vénitienne couvrant cinq siècles d’art. 

La Basilique Santa Maria della Salute de Venise est située à l’extrémité sud du Grand Canal. L’église Santa Maria della Salute a été construite suite à un vœu du Sénat qui avait promis la construction d’une église si la Vierge mettait fin à la terrible épidémie de peste qui sévissait en 1629. La peste fut éradiquée, et en 1631, la construction de la basilique della Salute put débuter pour ne s’achever qu’en 1681. Son entrée est gratuite !

Les Galeries de l’Académie sont un musée important qui rassemble différentes collections de peintres vénitiens du XIVè au XVIIIè siècle comme Bellini, Veronese ou Carpaccio. L 

Le Musée Peggy Guggenheim. C’est l’un des plus beaux musées d’art moderne d’Italie de la première moitié du XXème siècle. Peggy Guggenheim, riche héritière américaine a acheté le palais Venier dei Leoni en 1949 et y a installé sa collection d’œuvres d’art qu’elle a acquise à partir de 1938 auprès des plus grands artistes dont elle était le mécène, comme Picasso, Dali, Braque, Pollock, Kandisky, Magritte …

La Fondation Pinault déploie ses collections d’art contemporain sur deux sites d’exception dans le quartier Dorsoduro : le Palazzo Grassi inauguré en 2006 et la Punta della Dogana, ouverte en 2009. Depuis 2013, le Teatrino de Palazzo Grassi complète cette vaste programmation artistique et culturelle en accueillant dans son auditorium de 225 places une importante programmation de conférences, concerts, projections…

Le Théâtre La Fenice. Vous trouverez sur le site la programmation à venir et la possibilité de réserver votre billet pour un concert ou un opéra

 

Et puis, n’oubliez pas de découvrir les innombrables petites ruelles, les places, les canaux, les ponts, les palais, le marché du Rialto et de finir votre journée par la tournée des « Bacari » (bars traditionnels vénitiens) pour y boire une « ombre » (verre de vin local) avec des cicchetti (tapas vénitiennes).

Enfin, si vous en avez le temps, prenez un vaporetto et partez explorer les îles de la lagune. Murano, Burano, San Esrasmo…. qui vous réservent de bien belles surprises.

9/ Quand Partir À Venise ?

Question incontournable avant de partir visiter Venise ! Vous pouvez décider de partir en fonction de la météo, en fonction d’un événement vénitien ou d’un événement personnel qui vous est cher…  A vous de choisir !

> La météo

Venise a un climat continental, c’est-à-dire des hivers froids et humides et des étés très chauds.

Le printemps est une saison assez pluvieuse, avec encore quelques périodes froides et du brouillard (surtout en mars). Dès la seconde moitié d’avril, les températures deviennent très agréables 

L’été est généralement ensoleillé, et est souvent aussi chaud et humide, mais avec la brise qui tempère un peu la chaleur 

L’automne est agréable (en septembre et parfois au début octobre) et caractérisé par de nombreuses journées ensoleillées alternant avec des périodes pluvieuses

L’hiver est froid, humide et gris. Les mois les plus froids sont janvier et décembre. Le brouillard est assez fréquent, jusqu’en mars. Il peut même légèrement neiger.

 

Au printemps et en automne, Venise se retrouve les pieds dans l’eau en raison de marées d’une très forte amplitude qui s’engouffrent par les trois passes d’entrée de la lagune. C’est le phénomène de l’acqua alta. Cela n’empêche pas de visiter Venise, il faut juste s’équiper de bottes !

> Les événements

Les fêtes vénitiennes sont nombreuses et prestigieuses. Voici quelques infos pour visiter Venise au moment d’un grand événement.
Le carnaval  de Venise se déroule chaque année, au mois de février. La prochaine édition du carnaval devrait avoir lieu du 30 janvier au 16 février 2021
La  biennale de Venise est un festival d’avant-garde en art contemporain. La programmation s’étend des arts visuels aux arts théâtraux et musicaux, sans compter l’un des plus renommés festivals de cinéma. Consulter le site pour prendre connaissance des différentes dates
La Mostra de Venise ou festival international du film se déroule chaque année durant les derniers jours d’août et le début septembr
La fête de la Sensa est célébrée le jour de l’Ascension avec une procession navale. Des centaines de bateaux à rames défilent le long du Grand Canal jusqu’au fort de Sant’Andrea, pour participer à la bénédiction de l’évêque. Depuis près de mille ans, Venise célèbre le rite du Mariage avec la Mer
La Vogalonga est une régate non compétitive sur 32 km réservée aux bateaux à rames. On peut y voir des embarcations traditionnelles vénitiennes, telles que des gondoles, sandali, mascarete, mais également des bateaux plus modernes comme les dragon boats, kayaks, canoës… L’évènement se déroule durant le mois de mai ou juin
La fête du Rédempteur est l’événement par excellence de la Sérénissime qui se fête en barque (ou en bateau) dans le bassin Saint Marc pour attendre le fatidique moment du feux d’artifice tant attendu vers 23H30. Depuis 1577, cette fête est célébrée chaque troisième week-end de juillet pour commémorer la libération de la ville d’une terrible épidémie de peste
La  Regata storica de Venise est l’événement le plus important de la saison d’aviron qui se déroule le premier dimanche après-midi de septembre. J’ai eu la chance d’y assister et vous invite à vivre l’événement en photos et video comme si vous y étiez ! . La Regata Storica se déroule en deux parties : une partie historique avec un cortège de bateaux construits selon les styles du XVe siècle et des participants en costume, suivie d’une compétition sportive dans laquelle les meilleurs rameurs de Venise s’affrontent. 
Le marathon de Venise d’octobre peut être un moyen de combiner objectif sportif et visite culturelle. 42 km dans un environnement historique, culturel et architectural unique !  – désigne toutes les petites bouchées imaginables, comme des petites tartines, des boulettes, des fritures, diverses et variées.
La Fête della Madonna della Salute est le rendez-vous de dizaines de milliers de pèlerins qui  se rendent au sanctuaire de la Basilica della Salute pour prier et allumer des bougies à l’intérieur de la Basilique chaque année le 21 novembre« 
La Fenice. Assister à l’un des événements de sa riche programmation (opéras, concerts…) ou visiter le Théâtre reconstruit à l’identique après deux incendies pourraient constituer à elles seules un but de voyage à Venise.

8/ Quels pass utiliser ?

Il existe plusieurs pass touristiques pour visiter Venise. Lorsque l’on prépare son séjour, il n’est jamais facile de savoir lequel choisir. Alors, voici quelques infos pour visiter Venise avec le meilleur Pass en poche… Pensez notamment aux activités que vous avez l’intention de faire lors de votre séjour : visites de musées, d’églises, balades à pied ou farniente sur les plages du Lido ? Pensez également à la durée de votre séjour. Les pass ont généralement des durées de validité de 24 à 72 heures et donc des prix qui varient en fonction de leur durée.

Pour avoir des réponses détaillées et actualisées à vos questions, n’hésitez pas à consulter les sites internet consacré à chaque pass.

LeVenice City Passest le pass le plus complet qui offre un accès illimité aux transports de la ville (vaporetto et bus), un billet d’entrée aux principaux musées de la place Saint-Marc (dont le Palais des Doges et le musée Correr), le Chorus Pas qui vous permet de visiter 16 églises à Venise et, en option, le transfert aller-retour entre l’aéroport et le centre-ville en bateau Alilaguna.

La carte ACTV Venise est uniquement dédiée aux transports et notamment aux vaporetto qui permettent de se déplacer à travers les canaux de Venise mais aussi sur la lagune pour aller sur les îles de Burano ou de Murano. il permet aussi d’accéder au réseau de bus, par exemple pour le trajet entre Venise et Mestre.

Le Chorus Pass est la carte idéale pour visiter les différentes églises de Venise, puisqu’elle permet d’accéder gratuitement à 18 d’entre elles. (réservation ici, à noter il est inclus dans le Venice City Pass …

Le Museum Pass Venise permet un accès gratuit et coupe-file aux 11 musées municipaux de Venise. Ce « Museum pass » ne devient financièrement intéressant que si vous avez l’intention de visiter plusieurs musées.

La carte Rolling Venice Card vendue au prix de 6 € est destinée aux jeunes de 6 à 29 ans. Elle propose des réductions intéressantes pour les transports et les lieux d’intérêt à Venise

Les Tourist City Pass, c’est-à-dire des pass Musées et/ou vaporetto, regroupant en un seul achat et une seule carte, les Museum pass + les transports éventuels.

Voilà, j’espère que ce guide répondra à quelques-unes de vos questions et vous aidera à visiter Venise sans stress !

Beau voyage à vous…

 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A savourer et à découvrir également…

Recette traditionnelle des Escalopes à la Bolognaise ou Cotoletta alla Bolognese

 Recette traditionnelle des "Cotoletta à la Bolognese" ou "Cotoletta alla Petroniana"La "cotoletta bolognese" est un « secundo piatto » (deuxième...

Recette du Mie Goreng – Bali

  Recette du Mie Goreng, plat traditionnel balinaisDurant mon séjour à Bali, j'ai sympathisé avec Putu une guide-chauffeur balinaise...

Recette bretonne des crêpes de froment

 Je suis née à Quimper et ma grand-mère me faisait des crêpes lorsque j'allais chez elle pendant les vacances. Autant vous dire que le doux parfum...

Recette du Laap Kai au poulet – Laos

  Impossible de parler de tradition culinaire au Laos sans évoquer le Laap Kai J’en ai mangé pratiquement tous les jours durant mon séjour au...

Recette du Spritz – Italie

Boire un Spritz comme à Venise !  Impossible de résister à ce cocktail pétillant, frais et amer, né en Vénétie qui apporte une note orangée ou rouge...

Recette du Dal Bhat – Népal

Recette traditionnelle du Dal Bhat en Inde et au NépalJ'ai découvert le dal bhat pour la première fois à Kathmandou au Népal lorsque j'y faisais une...

Momos au poulet – Népal

  Recette des momos, un plat traditionnel népalais Les Momos au poulet ou avec d'autres garnitures sont initialement originaires du Tibet, mais...

Recette bretonne des crêpes de sarrasin

 En Bretagne, les crêpes, c'est une véritable institution ! C'est un peu ma Madeleine de Proust... Je suis née à Quimper et ma grand-mère me faisait...

Recette de la Causa rellena – Pérou

 La causa rellena - un plat traditionnel de la cuisine péruvienne Une des origines évoquées pour le nom de la "causa rellena" ou "causa limeña" date...

Comment faire les crêpes et les galettes bretonnes ?

 Tout savoir sur les crêpes et les galettes bretonnes !Honte à moi ! J'ai publié de nombreux articles sur les spécialités culinaires du monde...

Recette du Ceviche – Pérou

 Recette du ceviche : une salade de poisson cru traditionnelle du PérouImpossible de séjourner au Pérou sans manger de ceviche et de prendre un...

Recette des Papas rellenas – Pérou

 Recette des papas rellenas - un plat péruvien de pommes de terre farciesLa papa rellena est un plat très populaire au Pérou, tout comme la causa...

Recette des machas à la parmesana – Chili

 Recette des machas à la parmesana - une sublime recette chilienne ! Les "Machas a la parmesana" sont une savoureuse spécialité Chilienne dont je...

Recette de la salade de mangues vertes – Cambodge

Recette de la salade de mangues vertes ou “Nhoma Svay” Au Cambodge, la salade de mangues vertes est servie comme entrée ou bien...

Recette des empanadas – Chili

 Recette des empanadas du ChiliLes empanadas sont une spécialité très répandue en Amérique Latine. Ce sont des petits chaussons de pâte fourrés avec...

Tournée des bacari à Venise

  Je vous invite à une tournée des bacari et une dégustation de cicchetti en soirée à Venise ! Pas mal comme programme, non ? Vous ne savez pas ce...

Les secrets de fabrication du jambon Prosciutto de Modène

 L’Émilie-Romagne est la région gastronomique la plus renommée d’Italie, pour sa quarantaine de produits certifiés DOP (Dénomination d’Origine...

La regata storica comme si vous y étiez !

 6 septembre 2020...  En arrivant à Venise début septembre, je remarque une certaine agitation dans le quartier du Pont du Rialto et sur les quais...

Les 10 belles choses à faire et à voir à Bologne

 J'ai adoré Bologne, capitale médiévale culturelle, vivante et intensément gourmande de l'Emilie Romagne !  Pour commencer... savez-vous où se...

Tout savoir sur les gondoles à Venise

 Petit questionnaire sur les gondoles à Venise...   Savez-vous de quelle époque datent les premières gondoles et quelle était leur fonction ?...

Île de Burano – 6 bonnes raisons de la visiter

 Cap sur l'île de Burano !Après avoir pris le temps de découvrir et de savourer les différents quartiers de Venise, j'ai eu envie de prendre l'air...

Recette des sarde in saor – Venise

 Les sarde in saor : les petites sardines de l'apéritif vénitienLes sarde in saor (sardines « savoureuses ») sont les "cicchetti" les plus appréciés...

Recette des « polpette di tonno e ricotta » – Italie

 Les "polpette di tonno e ricotta", de sacrées petites boulettes ! Les "polpette di tonno e ricotta" ou boulettes de thon, à la ricotta et au...

Recette traditionnelle des Escalopes à la Bolognaise ou Cotoletta alla Bolognese

 Recette traditionnelle des "Cotoletta à la Bolognese" ou "Cotoletta alla Petroniana"La "cotoletta bolognese" est un « secundo piatto » (deuxième...

Visiter Venise – un voyage dans le temps

 Visiter Venise - une envie de longue date devenue réalité !J'ai beaucoup voyagé aux quatre coins du monde depuis une dizaine d'années et...

Salade de prosciutto, poires, figues et parmesan

 Salade italienne salée-sucrée de fin d'été  J' aime beaucoup le mélange du jambon cru, des fruits et du parmesan !  La salade de Prosciutto de...

Comment est fabriqué le Lambrusco ?

 Fin de séjour en beauté dans la région de Bologne et Modène sur des notes fraîches et pétillantes ! Après avoir visité une entreprise de jambons...

Guide d’infos pratiques pour visiter Venise

 Toutes les infos (ou presque) pour visiter Venise !Venise n'est vraiment pas une ville comme les autres ! C'est ce qui la rend si attrayante, mais...

Savez-vous comment est fabriqué le Parmigiano Reggiano ?

 Toujours en balade dans la région d'Emilie Romagne où je partage mes visites entre culture et agriculture ! Après avoir découvert la belle ville de...

Visiter Parme : que faire, que voir ?

  Un an après mon séjour à Venise, direction l’Emilie-Romagne, une région du nord de l’Italie réputée pour sa culture et ses spécialités...

Pin It on Pinterest

Share This