Visiter Hoï An - Vietnam

Visiter Hoï An, la ville-lumière du Vietnam

Après mes séjours culturels à Hué et Danang, départ pour la belle ville de Hoï An.

 

C’est à 30 kilomètres de Da Nang que se situe la vieille ville de Hoï An, inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco en 1999. Elle est le reflet de l’heureux mélange des cultures et des architectures locales et étrangères, essentiellement chinoises et japonaises.

On y croise un peu trop de touristes, mais c’est compréhensible… c’est un vrai bonheur de s’y promener ! Un conseil, visitez Hoï An tôt le matin si vous voulez vraiment en découvrir tous les charmes, d’autant que la plupart des sites à visiter ferment leurs portes à 17 heures. La plupart des hôtels mettent des vélos à disposition, et sinon il est facile d’en louer (2 $ par jour) pour partir à la découverte des sites remarquables mentionnés sur le plan de la ville.

 

Coup de coeur garanti pour Hoï An !

La ville abrite de nombreuses belles maisons traditionnelles chinoises en bois, des temples, des pagodes, des musées et un très beau « pont-pagode japonais ». On y trouve aussi des centaines de restaurants et de cafés dans des maisons au charme unique. Le soir, elle brille de mille feux et l’architecture se révèle différemment sous l’éclairage des multiples lanternes, accrochées aux arbres, suspendues dans les vieilles ruelles ou flottant sur la rivière sous forme d’animaux. 

Visiter Hoï An le soir est encore plus magique. Les lanternes et les bougies se réfléchissent dans la rivière Thu Bon qui entoure la vieille ville, en créant des jeux de lumière magiques et mouvants. On peut acheter des bougies et des petites lanternes réalisées sur le bord de la rivière et grimper dans une barque pour aller les déposer sur le cours de l’eau et faire un voeu.

Très romantique… tout comme les promenades le long du port et dans les ruelles illuminées par les milliers de lanternes.

Que faire à Hoï An ?

Avant tout, flâner sans but précis !

La ville est exceptionnellement bien conservée et fourmille de lieux magiques.

Les hôtels, guesthouses ou offices d’information touristiques vous délivreront un plan indiquant les sites remarquables à visiter. Un forfait touristique de visite qui coûte 120.000 dongs (environ 5 euros) permet de visiter 5 sites dans la ville.

Le port d’Hoï An a connu un passé glorieux au temps où il était l’un des plus grands ports commerciaux d’Asie du Sud-est du XVè au XIXè siècle, grâce à sa position stratégique sur la route de la soie et de la céramique.

Des marchands du monde entier venaient s’y approvisionner en soie, étoffes, papier, porcelaine, thé, poivre et autres épices… Il reste aujourd’hui un port en activité avec de nombreux beaux bateaux en bois.

 

Visiter Hoï An et ses sites remarquables 

  • Le pont couvert japonais, reconnu site culturel et historique national en 1990. C’est l’endroit incontournable à Hoi An, particulièrement le soir. Le pont-pagode a été construit en 1593 pour relier les quartiers japonais aux quartiers chinois de la ville. Il est gardé aux extrémités par 2 statues, l’une représentant un singe pour l’année de début de la construction et l’autre par un chien pour l’année de fin de construction du pont.
  • Le Temple de la Congrégation de Chine érigé en l’honneur de 108 commerçants de l’île de Fujian tués par erreur parce qu’ils avaient été pris pour des pirates.
  • La visite de la maison Tan Ky fondée par un marchand vietnamien au début du XIXè siècle et habitée depuis sept générations par la même famille. Une boutique aux influences architecturales, chinoise, japonaise et européenne. Difficile de résister à l’achat de quelques souvenirs !

Se délecter des spécialités culinaires

La cuisine de Hoi An est une cuisine particulièrement savoureuse où l’on retrouve l’influence de la Chine et du Japon. Pour découvrir les ingrédients de la cuisine vietnamienne, il faut aller faire un tour au marché central qui se tient tous les matins sur les rives du fleuve.  

Il y a également un marché de nuit très animé où il est agréable de déguster une soupe « Pho », le plat national vietnamien sur des petites tables et chaises en plastique, avant d’acheter d’excellents fruits vendus par les marchandes qui portent leurs paniers à bout de bras sur un balancier en bois. 

Si vous préférez un cadre plus raffiné, vous aurez le choix de vous attabler dans un des innombrables restaurants de la vieille ville.  Vous joindrez ainsi le plaisir du palais au plaisir de la vue !  

Hoï An est également un lieu parfait pour prendre un cours de cuisine. Deux adresses m’ont été conseillées : « La cuisine de ma grand-mère«  et « Green Bamboo Cooking School« .

Profiter de Hoï An by night

Le soir, Hoi An s’illumine de mille feux, et la ville dégage alors une atmosphère féérique. Des centaines de lanternes de soie pendent aux devantures des maisons, des bougies s’allumées sur les tables des restaurants ou flottent sur la rivière. 

Quant au pont japonais, il est déjà beau le jour, mais il est vraiment fascinant à la nuit tombée lorsqu’un jeu de lumières le met en scène !

Enfin, Hoï An est « LA » ville où il faut refaire sa garde-robe !

Il y a environ 400 boutiques de vêtements sur-mesure à Hoi An. Les tailleurs vous font tout ce que vous voulez en moins de 24 heures, sur mesure, et pour un bon prix ! Robes, costumes, chemises…

Même facilité pour faire réaliser sacs ou chaussures en cuir à son goût pour un prix très concurrentiel.

Prenez le temps aussi de boire un excellent café dans l’un des nombreux établissements de charme de Hoï An ! Le Vietnam est devenu le 2e producteur de café Robusta au monde après le Brésil et c’est désormais l’une des boissons nationales du pays. Le café vietnamien est fort et peut être servi aromatisé à la cannelle ou au chocolat.

Hoï An est une destination romantique et envoûtante où il faut prendre son temps, et cela me va bien !

La population y est accueillante, la cuisine est raffinée et les ateliers d’artisans, sculpteurs, peintres, ou photographes sont nombreux.

A voir aussi dans les alentours… la très belle plage de An Banga située seulement à 5 kms de la ville que je n’ai pas eu l’occasion de fréquenter en raison des mauvaises conditions météo et le site de My Son, où se trouvent les plus importants vestiges de la civilisation Cham dans les ruines d’une ville impériale du Royaume du Champa qui a prospéré du 4è au 13è siècle. Le site a été déclaré site du patrimoine mondial par l’Unesco.

Hoï An conserve vraiment tous son charme malgré une fréquentation touristique importante et je m’y attarderais bien volontiers. 

Mais le voyage continue et les charmes de la région de Sapa, une rencontre avec les Daos dans les rizières de Ta Phin et la Baie d’Halong m’attendent…

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recette du Spritz – Italie

Boire un Spritz comme à Venise !  Impossible de résister à ce cocktail pétillant, frais et amer, né en Vénétie qui apporte une note orangée ou rouge (selon l'ajout d'Aperol ou de Campari) sur toutes les terrasses de Venise ! Les petites bulles de Spritz se boivent...

Comment faire les crêpes et les galettes bretonnes ?

 Tout savoir sur les crêpes et les galettes bretonnes !Honte à moi ! J'ai publié de nombreux articles sur les spécialités culinaires du monde entier, mais je ne vous ai pas encore parlé de "LA" spécialité de ma région, les "KRAMPOUEZH", autrement dit les "Crêpes" ! ...

La cuisine en Inde

  Que mange-t-on en Inde ? Tout le monde connait l’extrême richesse de la cuisine indienne... C'est l’une des plus parfumées et des plus subtiles au monde !  Il faudrait, en fait parler des cuisines indiennes, au pluriel. Car, selon la région où...

Recette du Pebre – Chili

 Le Pebre est l'accompagnement incontournable sur une table chilienneLe Pebre se trouve sur presque toutes les tables au Chili, à la maison comme au restaurant. C'est à la fois un condiment, une sauce ou une salade d'accompagnement qui accompagne le pain, les...

Recette des « polpette di tonno e ricotta » – Italie

 Les "polpette di tonno e ricotta", de sacrées petites boulettes ! Les "polpette di tonno e ricotta" ou boulettes de thon, à la ricotta et au parmesan peuvent être servies à l'apéritif, en entrée ou en plat principal. Chaudes ou froides, c'est un délice, simple à...

Recette du Mie Goreng – Bali

  Recette du Mie Goreng, plat traditionnel balinaisDurant mon séjour à Bali, j'ai sympathisé avec Putu une guide-chauffeur balinaise francophone. Je lui ai raconté ma passion pour les marchés et les cuisines du monde. Elle m'a alors emmenée au marché très...

Recette traditionnelle des tagliatelles à la Bolognaise

 Recette traditionnelle des tagliatelles à la Bolognaise ou "tagliatelle al ragu alla Bolognese"  Durant mon séjour à Bologne, je voulais apprendre à cuisiner quelques spécialités locales comme les "tagliatelle al ragù alla Bolognese". C'est avec Ilaria, créatrice de...

Recette du Pad Thaï – Thaïlande

Recette du Pad Thaï, plat traditionnel thaïlandais Le Pad Thaï est incontournable lors d'un voyage en Thaïlande ! J'en ai consommé sans modération et j'ai appris à le réaliser dans l'école de cuisine "The Best Thaï Cookery School" à Chiang Maï, au...

Rouleaux de printemps aux crevettes – Vietnam

  Les rouleaux de printemps aux crevettes, un plat traditionnel du Vietnam Appelés "goi cuon" au Vietnam ou "spring roll" par les anglophones, les rouleaux de printemps figurent parmi la liste des plats les plus populaires du monde. C'est un plat sain, nutritif...

Recette du Rougail saucisses – Madagascar

Rougail saucisses de Madagascar   Le Rougail saucisses est une recette traditionnelle et populaire des îles de l’océan indien. L’île Maurice, La Réunion, Les Seychelles et Madagascar en revendiquent tous la paternité. Les recettes diffèrent peu et partout le...

Carpaccio de coquilles Saint-Jacques des îles

Une recette de carpaccio de coquilles Saint-Jacques iodée et parfuméeLes coquilles Saint-Jacques, très présentes dans la cuisine bretonne, rentrent dans les cuisines et dans nos assiettes en fin d'année sous de multiples formes. Sa chair délicate aux parfums iodés se...

Marchés au Laos

  Faites le tour des marchés au Laos, de jour ou de nuit !C'est le meilleur endroit pour sentir vivre le pays et découvrir sa culture. J'ai visité plusieurs marchés au Laos, mais ai particulièrement fréquenté les marchés de Luang Prabang et de...

Recette de l’Amok Trei – Cambodge

  L’ Amok Trei est le plat national du Cambodge C'est dans l'école de cuisine Beyond Cambodgian Cooking Class située dans un petit village situé à 10 kms de Siem Reap, que j'ai découvert et réalisé la recette de l'Amok Trei, le plat national du Cambodge. J'y...

Recette du Laap Kai au poulet – Laos

  Impossible de parler de tradition culinaire au Laos sans évoquer le Laap Kai J’en ai mangé pratiquement tous les jours durant mon séjour au Laos, tellement j'aime ce plat ! A l'origine, le Laap Kai au poulet était un plat de fête laotien, servi pour fêter un...

Marchés à Madagascar

Scènes de vie sur les marchés à Madagascar.    

Combien de jours pour visiter les temples d’Angkor au Cambodge ?

  Je n’étais à l'origine pas très enthousiaste à l’idée de passer plusieurs jours avec les « vieilles pierres »  des temples d'Angkor...J’y suis allée parce que c’est un haut-lieu incontournable du patrimoine culturel du Cambodge, et aussi de l'Humanité. Ce site...

Comment choisir sa croisière en baie d’Halong ?

  J'ai quitté l’effervescence de Hanoï pour une croisière en baie d'Halong durant 3 jours  Je l'ai tellement rêvée cette croisière que j'espère y retrouver un peu de l'atmosphère sereine et de la beauté romantique des paysages du film Indochine. Bon, d'accord, je...

Trek à Sapa au nord Vietnam

  Hasard et bonheur des rencontres durant un voyage... Ou comment je suis arrivée à Sapa, alors que j'étais un peu dans le brouillard, dans tous les sens du terme. Il faut revenir aux jours précédents, un soir pluvieux où j'avais besoin de me remonter le moral...

L’art Cham à Danang au Vietnam

L'art Cham, vous connaissez ? Personnellement, je n'en n'avais jamais entendu parler... Encore une preuve que l'on apprend à tout âge, surtout lorsque l'on est en voyage ! J’ai souvent entendu parler de la civilisation des “Cham” depuis le début de mon séjour en Asie...

Carnet de voyage au Cambodge

    L'heureuse surprise de mon voyage au Cambodge...   Je suis encore sous le charme de la Birmanie lorsque j'arrive au Cambodge...  Et comme toujours, je suis triste de quitter un pays, mais impatiente d'en découvrir un autre ! Au...

Recette du poulet Korma – Inde

Recette du poulet Korma - tous les parfums de l'Inde Le poulet Korma est un plat très populaire consommé dans toutes les régions du nord au sud de l'Inde. Le mot "Korma" signifie "préparation de viande ou de légumes, braisés et cuisinés avec des épices". Les...

Le Bonheur National Brut au Bhoutan

  Le « Bonheur National Brut » (BNB) ou Gross National Happiness (GNH) : qu'est-ce que c'est ?   Le concept de Bonheur National Brut a été créé en 1972 par le Roi Jigme Singye Wangchuck, père du Roi actuel du Bhoutan. Il a ainsi contribué à...

Lamas, alpagas et vigognes en Equateur

  Première rencontre avec les célèbres lamas du Capitaine Haddock en Equateur   Ça y est ! La passionnée de Tintin que j'étais enfant vient de réaliser un rêve... j'ai rencontré mes premiers lamas dans leur environnement naturel sur les...

Femmes et enfants au centre FARAJA avec Slow Food

  J'ai fait la rencontre de "Mama Siara" lors de mon séjour à Arusha Grâce à Helen Nguya et Reguli Damas, coordinateurs de l'association Slow-Food à Arusha, j'ai rencontré Martina Siara fondatrice de l'ONG et du centre FARAJA en 2006 (Faraja Youth Women...

Carnet de voyage au Laos

      Mon carnet de voyage au Laos Le Laos est sans doute avec la Birmanie, le pays que j'ai préfèré en Asie du sud-est. C'est un pays où règne une très grande douceur de vivre et c'est avec un immense bonheur que je me suis mise au rythme lent des...

Carnet de voyage à Bali

  Mon carnet de voyage à Bali et Lombok Ces deux destinations sont idéales pour un premier grand voyage en solo... et Bali occupera toujours une place très particulière dans mon coeur. Je suis instantanément tombée sous le charme, la douceur et la...

Histoire des quatre amis au Bhoutan

  Dans un précédent article consacré aux « Peintures sacrées du Bhoutan», je vous racontais à quel point j'avais été fascinée par la beauté des peintures omniprésentes dans les temples et sur les façades des maisons. Je faisais également...

Visite de Paksé et du temple Vat Phou de Champasak

  Première étape à Paksé, capitale du sud-Laos J'ai pris un vol intérieur pour aller de Luang Prabang à Paksé dans le centre du pays. Troisième ville du Laos, Paksé est également la capitale de la province de Champasak fondée en 1905 par les...

Slow-life à Don Khon dans les 4000 îles

  Cap sur Don Khon et les 4000 îles !Il n'y a aucune côte et aucun accès à la mer au Laos puisque le pays est enclavé entre la Thaïlande, le Vietnam, la Birmanie, la Chine et le Cambodge. Mais, il y a quand même 4 000 îles dispersées sur le...

HISA, Slow Food et les enfants de Katutura

  Suite et fin de mon voyage en Namibie Après avoir visité durant deux semaines la Namibie du nord, puis la Namibie du sud avec les guides de l'agence Wild dog Safaris, j'ai rencontré et donné un peu de mon temps à l'Association HISA (Hope Initiatives...

Pin It on Pinterest

Share This