Birmanie

Trois sites à voir à Mingun en Birmanie

» Destinations » Asie » Birmanie » Trois sites à voir à Mingun en Birmanie

Embarquement dans le port de Mayan Gyan à Mandalay

Après la visite de la pagode Schwedagon à Rangoon et de belles rencontres à Mandalay, j’embarque dans le port de Mayan Gyan où les bateliers vivent dans la plus grande pauvreté. Cela ressemble à un bidonville le long des quais où les familles font leur toilette, leur vaisselle et leur lessive dans une eau boueuse à proximité de centaines de bateaux. Je vais traverser le fleuve Irrawady pour rejoindre le village de Mingun situé sur la berge opposée.

Ici, pas de pontons pour accéder aux bateaux ! J’ai une première réaction un peu stressée lorsque je vois qu’il faut franchir une planche en guise de première passerelle, puis finir la traversée sur deux troncs de bambous tenus par des hommes à chaque extrémité. Je pense au contenu de mon sac qui n’appréciera pas un petit bain (appareil-photo, téléphone, papiers, argent) et crains la chute… Une fois arrivée sur le petit bateau qui m’attend, je vais faire une traversée agréable en compagnie d’une charmante jeune birmane.

La navigation pour rejoindre Mingun, située à 11 kms de Mandalay sur l’autre rive du  fleuve va durer une heure.

 

Le temps s’écoule lentement sur l’Irrawady

On y croise de nombreux bateaux de transports humains, animaux ou de matériaux et même des radeaux sur lesquels vivent des familles.

En approchant de Mingun, on découvre sur les berges un très beau temple blanc, de 30 mètres de haut, avec de larges escaliers encadrés de deux statues de chinthes, des sortes de lions très importants pour les birmans, puisqu’ils ont pour fonction de protéger les lieux sacrés.

Au second plan, on aperçoit les ruines d’un grand temple inachevé en briques brunes.

Un comité d’accueil de chars à boeufs « taxis » attend les touristes pour visiter le site. Difficile de ne pas céder à leurs sollicitations, même si on s’aperçoit après coup que la visite aurait très bien pu se faire à pied !

Le « pilote » du char fait le tour du village et de ses trois centres d’intérêt et vous ramène à l’embarcadère.

C’est folklorique et tape-fesses, mais ça fait travailler la population locale !

Les trois sites à voir à Mingun

  • La Paya Mingun ou « Pagode inachevée » qui ne paye pas de mine à première vue. Cet édifice en briques brunes est le vestige d’un projet de construction gigantesque du roi Bodawpaya qui avait décidé en 1790 de construire un temple pour abriter une dent de Bouddha, cadeau d’une délégation chinoise.

Cette pagode devait devenir la plus grande du monde et atteindre 150 m de haut, mais la construction, démarrée en 1790, a été arrêtée quelques années plus tard avec le décés du Roi en 1818.

Les caisses du royaume étant complètement vides, son successeur, le roi Bagyidam refusa de poursuivre ce gigantesque projet.

Un tremblement de terre en 1838 entraina l’effondrement de la terrasse supérieure, enfouissant à jamais les trésors que le Roi y avait entreposés et fissura sérieusement l’édifice. La base de la pagode subsistante mesure aujourd’hui 50 m de haut.

  • L’énorme cloche, la « Mingun Bell », construite en 1808, d’un poids de 97 tonnes, haute de 3,66 mètres et de 5 mètres de diamètre. Elle a été fondue en 1808 pour le stupa de la pagode inachevée et repose désormais dans un temple proche de la pagode.

Cette cloche a été pendant longtemps la plus lourde et la plus grande de l’histoire mais cela n’est plus le cas à présent, depuis que les chinois ont coulé une cloche de 116 tonnes.

Il y a plein de tags à l’intérieur et cela se bouscule pour se faire photographier devant ou dedans !

  • Enfin et surtout, la très belle pagode Hsinbyume 

Cette pagode a été construite en 1816 par le Roi Bagyidam, petit-fils du Roi Bodawpaya en l’honneur de son épouse Hsinbyume. C’est un lieu que l’on voit de loin, construit sur une base circulaire et blanchie à la chaux. La pagode est composée de sept terrasses ondulantes qui se dressent jusqu’au stupa central pour rappeler les sept chaînes de montagnes qui entourent le mont sacré Méru, la montagne sacrée de la mythologie bouddhiste qui est au centre de l’Univers.

Son entrée, sur les berges du fleuve, constituée d’escaliers encadrés de deux chinthes, est majestueuse et impose le respect. Sur chaque terrasse, on rencontre des petits temples et des divinités encastrées dans des niches. On gravit les nombreuses marches de cet édifice impressionnant de façon silencieuse et pieds nus. Il faut prendre le temps d’observer chaque détail des multiples sculptures et  gravir les sept terrasses afin de profiter d’une belle vue sur les alentours. 

Cette superbe pagode est le point d’orgue de la visite de Mingun et vaut à elle seule le déplacement.

Visiter Mingun en pratique…

J’ai fait appel à l’agence franco-birmane Gulliver Travels basée à Rangoon pour m’aider dans l’organisation de mon séjour en Birmanie. Si vous voulez faire cette balade par vous-même, voici quelques infos pratiques…

  • Le « tourist boat » part tous les jours à 9 h du matin de l’embarcadère de Mandalay situé sur la 26ème street (Mayanchan Jetty). Soyez à l’heure, car c’est l’unique départ quotidien et, pour le retour,  il quitte Mingun à destination de Mandalay à 13 h (vérifier les horaires…)
  • Le prix de la traversée est de 5 000 kyats, soit 5 $ par personne.
  • Pour visiter le site de Mingun, il faut s’acquitter d’un droit d’entrée de 3 000 Kyats, soit 3 $ par personne. Le billet est aussi valable pour visiter ensuite le village voisin de Sagaing. Gardez-le ! Si vous voulez visiter les trois sites importants du village en peu de temps, faites-le sur un char à boeuf qui attend les touristes sur la berge. Ce n’est pas indispensable, mais cela fait vivre la communauté locale (je ne me souviens plus du prix).
  • Le parcours dure environ une heure pour l’aller et 40 minutes pour le retour, grâce à un courant favorable.

 

0 commentaires

Une vie intense sur le lac Inle en Birmanie

  Avant de me rendre au lac Inle, arrêt à Kalaw après 7 heures de bus depuis Bagan J'ai quitté Bagan avec l'intention de faire le trek de deux...

En prendre plein la vue à Bagan en Birmanie

  Voir Bagan et mourir...   Bon, j'exagère peut-être un peu... Mais, quand même ! Après avoir visité Rangoon et la région de Mandalay, je...

La magie de Sagaing et d’Amarapura

  Après la découverte de Mingun, direction les villes de Sagaing et Amarapura  La ville de Sagaing est située sur la rive du fleuve Irrawaddy,...

Trois sites à voir à Mingun en Birmanie

  Embarquement dans le port de Mayan Gyan à Mandalay Après la visite de la pagode Schwedagon à Rangoon et de belles...

Carnet de voyage en Birmanie

    Mingalabar ! Ce bonjour birman est lancé avec enthousiasme toute la journée par une population ravie de rencontrer...

De belles rencontres à Mandalay en Birmanie

  Deuxième étape de mon voyage en Birmanie dans la ville de Mandalay. Après la visite de la pagode Schwedagon à Rangoon, me...

Pin It on Pinterest

Share This