Destination Asie

Visite guidée du Taj Mahal à Agra en Inde du nord

» Destinations » Asie » Inde » Visite guidée du Taj Mahal à Agra en Inde du nord

Sous le charme du mausolée mythique du Taj-Mahal à Agra !

Après un séjour de deux semaines dans la région du Kérala dans le sud de l’Inde, et une halte de 2 jours à Delhi, me voici arrivée dans la ville d’Agra, située à 175Kms de la capitale. Agra n’est pas une ville super-intéressante, hormis les deux principales attractions touristiques que sont le Taj Mahal et le Fort rouge. Mais, comme tout le monde, je suis venue admirer le monument le plus célèbre d’Inde, le Taj Mahal, inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1983. Il est impossible de rester insensible devant ce mausolée. Il est réellement impressionnant dans tous les sens du terme. Impressionnant par sa taille, son architecture et sa blancheur, impressionnant par le nombre de visiteurs de toutes nationalités et impressionnant par la belle histoire d’amour qui en est à l’origine. En tout cas, moi j’ai craqué, même si un des minarets était en cours de réparation.

Avant d’explorer la 7ème merveille du monde moderne, il faut revenir à la belle histoire d’amour qui en est à l’origine.

C’est l’histoire de la rencontre entre le prince héritier Khurram et de la jeune Arjumand seulement âgés de 16 et 15 ans. Dès leur premier regard, ils tombèrent amoureux. Ils se marieront quelques années plus tard, vers 1612, et Arjumand devint ainsi sa troisième femme surnommée “Mumtaz Mahal”, la “Lumière du Palais”, en raison de sa grande beauté. Lorsqu’il devint grand moghol, Khurram prit le nom de Shah Jahan. Mumtaz Mahal lui donna 14 enfants et mourût en donnant naissance à son quatorzième enfant, le 17 juin 1631.

Inconsolable, Shah Jahan décida de faire construire un monument pour rendre hommage à son épouse défunte : ce sera le Taj Mahal qui sera érigé entre 1630 et 1652 sur les bords du fleuve Yamuna qui se jette dans le Gange. Le corps de Mumtaz Mahal a été placé dans un mausolée dans lequel son mari Shah Jahan l’a rejointe à sa mort. Le mausolée est réalisé en marbre blanc ciselé dans la masse, incrusté de pierres précieuses qui composent les motifs de cette remarquable marqueterie de pierre. Le dôme central du tombeau est entouré de quatre minarets de 40 mètres de hauteur qui s’inclinent vers l’extérieur de telle sorte qu’en cas de séisme, ils s’écrouleraient dans la direction opposée au tombeau. Il aura fallu quelques 20 000 ouvriers, 5 000 éléphants et 20 ans pour le construire et l’achever. 

 

Il est maintenant temps d’entrer sur le site du Taj Mahal ! 

Quand on évoque le Taj Mahal, on se représente l’image du mausolée en marbre blanc, mais le site est en fait un ensemble de bâtiments divisé en 3 parties qui constituent naturellement le parcours “type” du visiteur, même s’il n’y a pas de circulation imposée.

Le plan de gauche (emprunté au site “Merveilles du Monde”) et la galerie de photos ci-dessous retracent le parcours “type” du visiteur depuis son arrivée sur le site. De toute façon, pas d’inquiétude… tout est très bien flêché !

Après avoir la queue sur le parking pour acheter votre ticket d’entrée (sauf si votre guide l’a récupéré avant), dirigez-vous vers la porte principale (au sud) en briques rouges et marbre blanc par laquelle vous pénètrerez ensuite dans la cour intérieure.

Une fois dans la cour intérieure, une double porte vous laisse entrevoir le monument et c’est le moment de prendre des photos, même si ça pousse derrière vous… Vous aurez alors accès aux jardins parfaitement organisés qui symbolisent le Paradis avec 4 plans d’eau dans lesquels le Taj Mahal se reflète. Lorsque vous aurez fini de traverser les jardins, vous arriverez sur une terrasse de marbre où vous devrez porter des chaussons en papier remis avec votre ticket d’entrée, ou marcher pieds nus. Mais, sur le marbre blanc, ça chauffe ! 

Préparez bien votre visite !

Comme précédemment dit, l’achat des tickets d’entrée se fait au parking et la file d’attente peut être longue… Mais, une fois passée cette étape, ce n’est pas fini ! Vous devrez rentrer dans une nouvelle file (une pour les hommes, l’autre pour les femmes) à la porte principale, pour subir une fouille avant de pénétrer dans la cour intérieure. Il vous sera impossible de rentrer si vous possédez des objets interdits comme de la nourriture, des boissons, un livre volumineux, une tablette, des cigarettes, des jouets, des vêtements de rechange, etc. Vous pourrez rentrer avec votre appareil photo, votre portable, et éventuellement un guide de voyage, s’il n’est pas trop gros. Mais il n’est pas simple de passer avec des affaires pour un bébé, j’ai pû constater des jeunes parents en pleine négociation pour passer couches et biberon.  Absolument rien de superflu n’est autorisé ! Heureusement il y a des consignes pour y laisser les objets indésirables, mais en nombre limité… Renseignez-vous auprès de votre guide auparavant, cela vous évitera ma mésaventure…

Je ne savais pas qu’il y avait tous ces interdits et j’avais comme toujours durant mes voyages, ma mascotte Couinn-Couinn un petit canard en peluche dans mon sac. Je n’avais absolument pas envie de retourner au parking à 1 kilomètre de l’entrée, ni de la laisser à la consigne, et encore moins de m’en séparer… Je n’en parle pas à mon guide, pars aux toilettes et dissimule mon petit canard dans mon pantalon. La peluche est petite et mes vêtements la dissimulent bien. Je n’étais vraiment pas fière lorsque la femme de la sécurité m’a palpée, mais je suis passée !

Mon guide est devenu “fou” quand il m’a vu la sortir pour faire des photos et avait peur d’avoir des ennuis. Avec le recul, je regrette cette infraction parce que je n’aurais pas voulu lui attirer de problèmes, mais du coup, Couinn-Couinn devant le Taj Mahal, c’est une photo historique ! À propos de guide, je vous recommande vivement de prendre un guide officiel qui saura prendre son temps, vous donner toutes les explications sur le site et éventuellement profiter d’une entrée coupe-file. Méfiez-vous des “pseudo-guides” sur le site ! En l’absence de guide (papier ou humain…), il est aussi possible de louer des guide audio en anglais ou en français à côté des guichets, à l’entrée. 

Maintenant que vous êtes sur la terrasse de marbre, commence la visite de l’impressionnant mausolée.

Il est réellement majestueux avec ses 58,60 mètres de côté pour une hauteur totale de 73 mètres et son dôme de marbre blanc qui mesure lui-même 24 mètres de haut.

A la gauche du mausolée se dresse une très belle mosquée en grès rouge construite afin de sanctifier l’endroit et fournir un lieu de culte aux pèlerins. De l’autre côté se trouve le “pavillon des invités” qui est  la réplique exacte de la mosquée afin de maintenir la symétrie architecturale mais qui n’est pas employée comme mosquée car elle n’est pas orientée vers La Mecque. 

A l’intérieur du mausolée, la pièce principale contient les cénotaphes de Shah Jahan et de Mumtaz Mahal. Un cénotaphe est une “fausse” tombe qui ne contient pas les corps qui reposent en sécurité dans une crypte juste au dessus.

Les cénotaphes sont entourés d’une balustrade de marbre ornée de pierres précieuses et les visiteurs doivent rester derrière des grilles pour se recueillir.

Après la visite du Taj Mahal, vous pourrez visiter le musée connu sous le nom de “Jal Mahal” qui se trouve à l’intérieur de l’enceinte du monument au niveau des jardins. Créé en 1982, il comprend trois galeries en plus de la salle principale et propose diverses expositions relatives à la construction du Taj Mahal ainsi qu’à sa construction. Il expose des pièces d’antiquité très intéressantes comme des miniatures de peinture moghol, des manuscrits, des décrets gouvernementaux, des spécimen de calligraphie, des ustensiles de la vie quotidienne, des plans et des dessins du Taj Mahal…

Enfin, visitez le Fort rouge d’Agra qui se trouve à proximité des jardins du Taj Mahal, de l’autre côté de la rivière Yamuna. C’est le plus grand fort du pays classé au patrimoine de l’Unesco. Cette imposante citadelle moghol du XVIIème siècle construite en grès rouge entoure la ville impériale de remparts sur 2,5 kilomètres. A l’intérieur se trouvent plusieurs petits palais, des salles d’audience et deux très belles mosquées.

Cela donne aussi l’occasion de voir le Taj Mahal sous un autre angle, lorsqu’il n’est pas entveloppé d’un nuage de pollution comme ce jour-là.

Un site exceptionnel en danger !

Le Taj Mahal est visité chaque année par 4 à 5 millions de visiteurs, ce qui constitue l’un des facteurs majeurs de pollution du site car il faut loger, nourrir, gérer les déchets et transporter tous ces visiteurs. Désormais, les visiteurs doivent stationner à un kilomètre de l’entrée du site, ce qui est une bonne initiative. Mais, la pollution importante de l’air dégrade lentement le marbre blanc du mausolée, ses peintures et incrustations de pierres précieuses et le monument à tendance à jaunir.

Un autre facteur de danger est lié à la construction même du monument. Le Taj Mahal est bâti sur des fondations faites de pilotis en acajou placés dans des puits alimentés par la rivière Yamuna et remplis de gravats et de mortier. La rivière subit de plus en plus de baisses de niveau à cause d’importants pompages de l’eau en amont par les activités industrielles et agricoles, mettant à sec les poteaux qui deviennent plus cassants, plus fragiles et ont tendance à se désagréger. Heureusement le gouvernement indien a désormais prit des mesures en définissant un secteur géographique autour du monument, dénommé “trapèze” de restrictions de circulation routière et d’installations d’usines polluantes.

En pratique…

Comment se rendre au Taj Mahal depuis New Delhi ?

Comme la plupart des vols internationaux partent et arrivent de New Delhi, il vous faudra un moyen de transport pour vous rendre à Agra. Plusieurs solutions s’offrent à vous :

> En avion. C’est l’option la plus simple, mais aussi la plus chère. Au niveau du temps, il faut compter environ une heure entre Delhi et Agra. Les compagnies aériennes qui opèrent sur cette ligne sont Kingfisher Airlines et Air India Regional, qui ont également des lignes vers Jaïpur. 

> En train. Votre hôtel ou une agence de voyage locale se chargera d’acheter le billet pour vous pour la modique somme d’environ 8 euros environ et vous expliquera où prendre le train. Il faut s’y prendre quelques jours à l’avance, les trains étant rapidement bondés. Le temps de trajet est de 3 heures dans les trains de la compagnie Bhopal Shatabdi Express ouTaj Express. C’est un bon moyen pour relier Agra.

> En voiture. Allez-y de préférence en taxi car vous n’aurez pas à vous soucier de conduire dans un pays où la circulation est totalement anarchique. Votre hôtel peut aussi se charger de vous trouver un taxi et d’en demander le tarif avant votre départ. En général, les prix ne sont pas très élevés et le temps de trajet est d’environ 5 heures. Mais, prévoyez large, tout peut arriver sur les routes indiennes ! 

> En bus. Prévoyez 6 à 7 heures de trajet, voire davantage en fonction des embouteillages. Là aussi il faut prendre son billet très en avance, les bus sont encore plus vite complets que les trains. 

Quand et comment visiter le Taj Mahal ?

C’est entre octobre et mars que se situe la meilleure période pour visiter le Taj Mahal, même si le monument lui-même peut bien sûr être visité toute l’année. Les mois d’hiver sont relativement doux dans cette région, alors que l’été est particulièrement chaud. Au niveau vestimentaire, il faut porter une tenue correcte pour visiter le mausolée et la mosquée.

Matin, midi ou soir ? Il est recommandé de visiter le Taj Mahal très tôt le matin parce qu’il y a beaucoup moins de visiteurs et parce que la lumière y est belle. Il ouvre ses portes dès 6h du matin, jusqu’au 19h le soir (sauf vendredi, jour de fermeture). Quand à la fin de journée, les lumières sont aussi très belles mais comme le site ferme tôt, il ne faut pas s’attendre à contempler un coucher du Soleil sur le Taj Mahal. Sinon il existe des visites des jours de pleine Lune, de 20h30 à minuit pour une découverte du monument sous un jour différent. C’est à réserver au minimum une journée à l’avance, et les groupes sont limités à 50 personnes.

Combien de temps prévoir pour la visite ?

Il n’y a pas de circuit “obligatoire”. La durée de la visite est donc très variable selon votre rythme, votre intérêt pour les détails architecturaux et votre passion pour la photo ! Si vous allez aussi voir le Musée, il faut compter environ 4 heures de visite. 

Combien ça coûte ?

Pour visiter le Taj Mahal. En 2018 le tarif d’entrée est fixé à 1 000 roupies (12,50 €) pour les étrangers (j’avais payé 750 roupies en 2015). Le prix d’entrée est différent selon que vous soyiez un touriste étranger ou un touriste local qui bénéficie d’un tarif moins élevé. 

Pour visiter le Fort rouge d’Agra, un conseil…Il vaut mieux visiter le Taj Mahal en premier car la taxe, incluse dans le billet, sera valable également au Fort Rouge si vous visitez les deux sites le même jour. Ce n’est pas le cas dans le sens inverse. Le tarif d’entrée serait alors de 520 Roupies. Le Fort est ouvert tous les jours.

Je quitte Agra et reprends mon voyage en Inde, direction Kalimpong, dans le nord-est du pays, à côté de Darjeeling où je vais séjourner dans une famille indo-népalaise.

0 commentaires

Pin It on Pinterest

Share This