Inde

Bienfaits d’une cure ayurvédique à Vishram en Inde

» Destinations » Asie » Inde » Bienfaits d’une cure ayurvédique à Vishram en Inde

 

Je poursuis mon séjour dans le Kérala, à Vishram dans un centre de cure ayurvédique

 

Après quelques mois fatigants passés en Afrique australe, j’ai décidé de suivre ce proverbe indien « Fais du bien à ton corps pour que ton âme ait envie d’y rester » et de faire une pause « bien-être » pour me requinquer avant de continuer mon voyage.

Après la visite du port de Cochin, les balades dans les plantations de thé de Munnar et sur les backwaters d’Alleypey, j’ai donc choisi de finir en douceur ma découverte du Kérala par une cure ayurvédique dans le centre de Vishram village, situé à 20 minutes en rickshaw de la station balnéaire de Varkala, à l’extrème sud de l’Inde.

Ce centre présente l’avantage d’offrir des cures ayurvédiques de courte durée, d’être éloigné de l’animation touristique de Varkala, de privilégier une certaine éthique et de faire des choix environnementaux intéressants. Le fait que les propriétaires Agnès et Bruno soient français m’a de plus, permis de mieux comprendre ce qu’était la médecine traditionnelle ayurvédique. On comprend déjà un peu mieux lorsque l’on connaît la signification du mot en sanskrit :  » Ayur  » signifie la vie, et  » Veda  » la science ou la connaissance. L’ayurveda peut donc se traduire par   » Connaissance de la vie ou de la longévité « .

La ville de Varkala est connue pour ses nombreux centres de cures ayurvédiques

Varkala est une station balnéaire qui accueille beaucoup de touristes à la recherche d’une cure ayurvédique. Certains établissements sont plus ou moins sérieux dans le suivi de la cure, faites-donc attention dans le choix de votre centre. L’atout majeur de Varkala réside dans ses grandes plages où les kéralais viennent très nombreux en famille durant le week-end pour y passer la journée. C’est un spectacle de toute beauté de voir les femmes au bord de la mer portant des saris de toutes les couleurs et des colliers de jasmin dans les cheveux.

Varkala est aussi une jolie petite ville avec un marché très animé et très fourni en étals de poissons qui sont recouverts de cendre noire pour faciliter leur conservation. Enfin, à Varkala, on trouve aussi de très nombreuses boutiques de tissus. L’occasion pour moi d’essayer un sari avec la complicité de vendeuses extrémement patientes qui ont beaucoup ri. C’est tout un art de savoir mettre et porter un sari long d’au moins 9 mètres de tissu enroulé autour de la taille, puis drapé sur l’épaule en couvrant le ventre. Le sari est porté sur une couche de jupons en dessous. Ce n’est pas un art facile et cela ne sera jamais aussi beau que sur les femmes indiennes !

Comment s’est déroulée ma cure ayurvédique à Vishram ?

Le programme de la cure a commencé par un rendez-vous avec une femme médecin spécialiste de l’ayurvéda. A l’issue d’une longue visite et d’un entretien détaillé, elle a défini mon profil selon un protocole qui inclut l’observation, le toucher et l’interrogation, puis l’examen des pouls, de la langue, de la peau, des yeux et des ongles. 

La médecine ayurvédique implique de soigner le malade et non la maladie. 

Fondés sur la diététique, la phytothérapie, l’aromathérapie, le massage ayurvédique, la méditation, la respiration, le yoga ou le chant, les traitements aident à rétablir et à maintenir l’équilibre entre le corps et l’esprit.

A l’issue de cet entretien, le médecin a défini mon dosha 

L’entretien est complété par un questionnaire plus poussé qui porte sur mes habitudes de vie, mon alimentation, ma digestion et mon élimination, mon sommeil, mon fonctionnement mental et émotionnel, mon passé médical. Toutes ces informations permettent de définir mon dosha.

Si comme moi, vous ne savez pas ce que sont les doshas, voici quelques explications… Tout ce qui existe dans l’univers est composé de 5 éléments (Terre, Eau, Feu, Air et Ether) et leurs propriétés sont essentielles pour comprendre l’harmonie ou le déséquilibre dans le corps humain. Dans la philosophie ayurvédique les 5 éléments se combinent en paires afin de former 3 forces dynamiques qu’on appelle les Doshas. Ces trois énergies fondamentales sont le « Vāta » l’énergie cinétique, le « Pitta » l’énergie de transformation et le « Kapha » l’énergie de cohésion. Ces forces sont présentes à des degrés différents chez chaque individu. Le ou les doshas dominants d’un individu déterminent ses tendances ainsi que ses forces et ses faiblesses. En fonction de vos doshas, le médecin vous prescrit les massages, le régime alimentaire, les mouvements de yoga et la méditation à appliquer pendant la cure. Amusez-vous à définir votre dosha en répondant à un questionnaire de ce type.

La cure dure en principe trois semaines mais je n’avais prévu de rester qu’une semaine.  J’imaginais mal rester trois semaines inactive et totalement prise en charge et j’ai eu du mal à me laisser-aller et à lâcher prise après les mois hyper-actifs que je venais de passer. Durant cette semaine en dehors du temps, bercée dans un cocon où l’on s’occupait de moi du matin au soir, sans excitant (pas de café), sans alcool (pas de bière) et sans contact avec l’extérieur (pas de wifi), j’ai eu l’impression de me « ramollir » au fil des jours (c’était bien le but !) durant les massages à quatre mains des deux jolies masseuses et je me demandais dans quel état je serais si j’étais restée trois semaines. Christine, une amie rencontrée au centre, qui pratique cette cure durant trois semaines depuis plusieurs années m’a dit en retirer beaucoup de bénéfices. 

A l’issue de ce séjour « bien-être », je suis allée profiter d’une ambiance plus animée sur la plage de Varkala et sa falaise sur laquelle se trouvent de nombreuses boutiques, bars et restaurants. Le retour à une vie animée après ma semaine d’austère sagesse m’a fait du bien. Il faudra que je persévère dans le « lâcher-prise »…

Je vais quitter cette région de douceur et de beauté pour rejoindre la bouillante capitale Delhi et le majestueux Taj Mahal à Agra, avant de partir dans le nord-est, dans la famille de mon amie Karishma à Kalimpong, du côté de Darjeeling.

Adresse du centre Ayurvédique à Vishram :

0 commentaires

Pin It on Pinterest

Share This