Amérique du Sud

Le voyage continue en Amérique du sud…

par | 17 Nov 2016 | Amérique du sud, Destinations, Histoires de voyages, Réflexions | 0 commentaires

» Histoires de voyages » Réflexions » Le voyage continue en Amérique du sud…

Le virus du voyage ne m’a pas quittée et je me suis remise en mode globe trotteuse !

Après dix mois de voyage en Afrique australe, en Inde, au Bhoutan, en Asie du sud-est et Asie de l’est, le virus du voyage s’est plutôt renforcé ! Alors, ça y est, après 6 mois en mode-pause en France, c’est reparti pour quelques mois de voyage autour du monde avec Couinn-Couinn ma mascotte…

Cette fois-ci, destination l’Amérique du sud : l’Équateur et les îles Galapagos, la Colombie, le Pérou, la Bolivie, le Brésil, l’Argentine, le Chili et l’île de Pâques et un pays d’Amérique centrale : le Costa Rica.

Quand je pense à ces pays, j’ai en tête les aventures des albums de Tintin…

J’ai mille images de sommets enneigés dans la Cordillère des Andes, de descentes en pirogue, de marches dans les forêts denses et humides en Amazonie, de lamas, alpagas et vigognes dans des paysages volcaniques, de vie sauvage dans les îles Galapagos, de mythiques Moaïs sur l’île de Pâques et de vie sauvage en Patagonie…

Quand je regarde la carte des différents pays d’Amérique du sud, j’ai tout de suite l’impression que ce voyage va être très physique sous des latitudes et climats différents, difficiles et très changeants.

Ce sont pour la plupart des pays de montagnes avec la cordillère des Andes qui s’étend sur plus de 7 000 kms de long et s’élève à une altitude maximale de 6 962 mètres. Mais ce sont également des pays avec des façades maritimes, sur le Pacifique, l’Atlantique ou la mer des Caraïbes, des pays de forêts denses avec l’importante présence de l’Amazonie, et enfin des contrées avec un environnement préservé comme la Patagonie.

J’ai aussi prévu de quitter le continent à deux reprises pour rejoindre d’abord les îles Galapagos situées à environ 1 000 kms des côtes équatoriennes et pour visiter ensuite l’île de Pâques située à 3 700 kms des côtes chiliennes.

Comme vous le voyez, un programme riche, très diversifié et qui soulève pas mal de questions dans l’organisation de ce périple !

 

J’ai quelques problèmes à résoudre et peurs à surmonter avant mon départ en Amérique du sud…

  • Premier questionnement lié au contenu de ce que vais emporter comme vêtements et équipements dans mon sac… Je parcours les blogs et forums de voyageurs sur internet, et tous les avis concordent ! Il va me falloir de quoi lutter contre le froid, la chaleur, la pluie, l’altitude, les moustiques et contre les coups de soleil… Passer du maillot de bain et des tongs à la doudoune et aux chaussures de randonnée ! Le tout dans un bagage “light” parce que mon premier voyage m’a laissé quelques souvenirs pénibles de sacs trop lourds et m’aura appris à ne pas emporter avec moi le poids de mes peurs !
  • Il va me falloir aussi lutter contre les craintes liées à un long voyage seule dans des pays dont les noms sont souvent associés à des violences et à l’insécurité. Vols, drogues, agressions, enlèvements, viols… je traverse de grosses périodes de doute… J’y vais ou j’y vais pas ? Au final, je choisis d’écouter davantage mon envie de partir que mon stress !
  • Enfin, il va me falloir aussi lutter contre la peur que génère ma méconnaissance totale de la langue espagnole ! Sur ce dernier point, j’ai décidé de prendre des cours d’espagnol intensifs pendant deux semaines dans une école de Cuenca, en Equateur. Je n’imagine vraiment pas voyager en Amérique du sud sans parler et comprendre un seul mot de la langue du pays…

Je n’ai jamais étudié l’espagnol à l’école, mais il n’y a pas d’âge pour apprendre et le voyage est une sacrée motivation pour de nouveaux apprentissages !

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recette des « polpette di tonno e ricotta » – Italie

  Les "polpette di tonno e ricotta", de sacrées petites boulettes ! Les "polpette di tonno e ricotta" ou boulettes de thon, à la ricotta et au parmesan peuvent être servies à l'apéritif, en entrée ou en plat principal. Chaudes ou froides, c'est un délice, simple à...

Quimper – Que faire et que voir dans la capitale de la culture bretonne ?

 Quimper, cher pays de mon enfance...  Quimper, chef-lieu du Finistère est - entre autres - la ville qui m'a vue naître il y a quelques dizaines d'années.  J'ai toujours aimé l'idée de vivre au bout du monde, dans un département bien nommé qui tire bien sûr son nom de...

Sculptures de Botero à Medellin

 La métamorphose pacifique de MedellinJ'ai quitté Bogota après avoir visité le superbe Musée de l'Or et le Musée Botero pour découvrir Medellin. La capitale de la Colombie, située dans le département d'Antioquia, à 1538 mètres d’altitude est...

Le chapeau Panama vient en fait d’Équateur !

  Connaissez-vous l'histoire du célèbre chapeau Panama ? J'ai découvert que le chapeau Panama était originaire de l'Equateur et suis allée à Cuenca visiter une entreprise où il est toujours fabriqué... Il existe depuis le 16ème siècle et reste...

Visiter Salento, un village typique colombien

 Salento, un village niché au coeur de la région du café Me voici arrivée à Salento après un court vol d'un peu plus d'une heure entre Bogota et l'aéroport de Pereira situé à vingt kilomètres de ma destination finale. Lorsque j'ai préparé mon voyage...

Musée Botero à Bogota

 Le Musée Botero, riche et coloré... J'ai adoré !En posant le pied pour la première fois en Colombie quelques jours auparavant, je ne m'attendais pas à passer autant de temps dans les musées à Bogota !  Après la visite de l'exceptionnel Musée de l'Or, je suis partie...

Pin It on Pinterest

Share This