Marchés en Corée du sud

Suivez-moi sur les marchés traditionnels en Corée ! 

 

Il n’y a pas de découverte d’un pays possible sans aller faire un tour sur ses marchés ! En Corée, comme partout dans le monde, j’y apprends beaucoup sur la culture et les habitudes des Coréens en matière de consommation. Je découvre avec beaucoup de curiosité et d’intérêt les ingrédients de la cuisine coréenne, une cuisine riche, variée, colorée et épicée.

La Corée du Sud est une péninsule entourée de trois mers : la mer jaune, la mer de Chine et la mer du Japon.  Autant vous dire que l’on retrouve beaucoup de poissons, crustacés et fruits de mer sur les marchés et dans la cuisine coréenne ! Certains d’entre eux ont un air de famille avec ceux que je consomme en Bretagne, mais dont d’autres me sont apparus réellement inconnus et surprenants. En Corée, on les consomme généralement crus, grillés ou fermentés, comme les légumes. Dans le sud de la Corée et sur l’île de Jeju, j’ai également vu une grande variété d’algues comestibles utilisés dans la cuisine coréenne.

Les légumes et les soupes sont également très présents dans la cuisine coréenne. A côté du riz et de la soupe à chaque repas, on vous servira un plat incontournable, symbole de la gastronomie coréenne, le kimchi, qui peut être préparé avec différents légumes fermentés. Pas de repas sans kimchi ! Les épices sont également très présentes dans la cuisine coréenne. On retrouve bien entendu du piment rouge et du sésame sous forme d’huile dans le kimchi ou le gochujang, une sauce très piquante. Dans un repas Coréen, tout est servi en même temps au centre de la table et chacun puise dans les plats d’accompagnements à sa guise. On utilise une grande cuillère pour manger le riz et la soupe et des baguettes en métal pour les autres ingrédients.

Les desserts ne font pas vraiment partie de la cuisine coréenne. Les Sud-coréens finissent souvent leur repas par des fruits, ce qui m’arrangeait… Il y a en Corée de nombreuses sortes d’agrumes qui sont pour la plupart cultivés sur l’île de Jeju, au sud de la Corée. Cette île est particulièrement célèbre pour ses mandarines et ses « Hanlabong » un agrume qui ressemble à une orange, mais avec une petite protubérance sur son sommet.Ce fruit, au goût doux et sucré, est particulièrement riche en vitamine C. En peu cher, mais excellent !

Vous pourrez déguster tous ces produits à petits prix dans les très nombreux marchés du pays !

À Seoul  (liste de marchés non exhaustive)

 

> Le marché de Tongin. Il est situé dans un quartier animé, à proximité du palais royal Gyeongbokgung et du quartier Samcheongdongen en plein centre historique de Séoul. Une situation idéale pour une pause déjeuner entre deux visites historiques ou culturelles ! Avec ses 80 stands, ce marché vous permet de déguster des bons plats à petit prix en vous offrant la possibilité de créer votre propre « doshirak »  ! Ce mot signifie en coréen un repas « à emporter », comme le « bento » chez les japonais. C’est un plateau simple, varié, équilibré, sain et économique ! À l’entrée du marché, il vous sera proposé pour environ 5000 wons (4 €) de prendre un plateau-repas et des jetons, qui vous serviront de monnaie auprès des commerçants pour acheter les plats de votre choix.

> Le marché de Namdaemun, situé près du quartier populaire de Myeongdong. Ce marché qui existe depuis 600 ans est le plus grand marché traditionnel du pays. C’est un endroit idéal pour trouver déguster de délicieux plats de rue et faire le plein de souvenirs et marchandises de toutes sortes.  Le marché est ouvert 24h / 24 et 7j / 7 et est organisé par catégorie. Vous trouverez des rues consacrées aux vêtements pour enfants, aux vêtements pour adultes, aux accessoires, à l’électronique, aux costumes coréens traditionnels, aux cosmétiques, aux bijoux, aux articles ménagers… Bref, vous y trouverez de tout ! et pourrez faire une pause dans l’un des stands pour boire un thé ou vous grignoter un « kimbap », une sorte de petites bouchées de riz et légumes entourées d’une feuille d’algue). !

> Le marché de Gwangjang, situé en plein coeur du quartier de Jongno. Là aussi, on peut déguster des plats typiques et flâner parmi les échoppes qui vendent des tissus et du textile spécifiques pour les nombreuses boutiques de hanbok (la tenue traditionnelle coréenne) du quartier. C’est là où les Seoulites se rencontrent autour d’un « bindaetteok » (beignet frit de pâte de haricot Mungo et de pousses de haricot) ou d’un « tteokbokki » (gâteau de riz épicé).

> Le marché aux poissons de Noryangjin. C’est le plus grand marché de poissons à Séoul situé dans un bâtiment moderne de six étages où près de 700 magasins vendent au détail du poisson et des fruits de mer. Le 1er étage est réservé aux magasins de détail et aux enchères. Le 2e étage est réservé aux magasins de poisson séché et salé et aux restaurants de poisson cru. Beaucoup d’espèces sont encore vivantes et évoluent dans des bacs d’eau. Vous pouvez choisir un poisson dans le réservoir et le commerçant vous le découpera tout de suite pour préparer des sashimi. On y trouve aussi une multitude de fruits de mer, de divers poissons, de poulpes et concombre de mer, de grosses palourdes, crabes, moules, crevettes, homards… C’est ouvert 24h/24h !

> Le marché Gwangjang, anciennement connu sous le nom de Marché Dongdaemun est particulièrement populaire pour ses stands de « street food » à l’ambiance authentique.  C’est aussi un marché où l’on trouve de nombreux articles textiles, des marchandises diverses et où vous pourrez acheter vos souvenirs à un coût intéressant.

 

À Gyeongu 

> Le marché Seongdong situé en face de la gare de Gyeongju. C’est un marché général où des centaines d’échoppes vendent des produits alimentaires : poissons et fruits de mer, épices, fruits et légumes, mais aussi des articles textiles. Dans l’allée de la nourriture, appelée « Meokjagolmok », on trouve de nombreux stands où l’on peut y déguster de la street food coréenne. J’y ai dégusté un bibimpap, le plat emblématique et incontournable de la cuisine coréenne qui associe un bol de riz cuit à de la salade verte, de la viande, des légumes et un œuf. Sain, économique et délicieux ! 

 

Dans le port de Busan 

> Le spectaculaire marché Jagalchi, situé sur le port de Busan, la seconde ville de Corée du Sud. C’est le plus grand marché de fruits de mer du pays où les « Ajummas » sont indispensables et très respectées. Ce sont des femmes d’un certain âge omniprésentes sur le marché coiffées de leur fameuse visière ! Après avoir observé avec intérêt leur travail, J’ai déjeuné dans l’un des très nombreux restaurants qui se trouvent au 1er étage.

 

Sur l’île de Jeju

> Le marché traditionnel de DongmunOn peut y déguster les poissons crus fraîchement pêchés. C’était très tentant, mais après avoir mangé beaucoup de poisson depuis le début de mon séjour en Corée,  je me suis régalée avec un « bulgogi » plus connu sous le nom de barbecue coréen. La viande, souvent du bœuf, est marinée dans un mélange de sauce de soja, d’ail et de sucre le tout agrémenté d’ail, de piment et de gingembre que l’on fait griller à table sur un brasero. Avec un peu de soju… Un régal !

 

Consulter le site de VisitKorea pour obtenir les infos pratiques concernant les adresses, jours et horaires d’ouverture des marchés.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recette des « polpette di tonno e ricotta » – Italie

 Les "polpette di tonno e ricotta", de sacrées petites boulettes ! Les "polpette di tonno e ricotta" ou boulettes de thon, à la ricotta et au...

Recette du Bibimbap – Corée du sud

 Le bibimbap, plat emblématique et incontournable de la cuisine coréenneCe plat populaire est un plat complet, économique et équilibré composé...

Recette de la Moqueca de Peixe – Brésil

 Recette de la Moqueca de Peixe - l'intense parfum du BrésilJ'ai dégusté ce plat le jour de mon arrivée à Rio de Janeiro dans un restaurant sur la...

Recette de la Causa rellena – Pérou

 La causa rellena - un plat traditionnel de la cuisine péruvienne Une des origines évoquées pour le nom de la "causa rellena" ou "causa limeña" date...

Marchés en Birmanie

Faire le tour des marchés en Birmanie est une aventure qui met tous vos sens en éveil ! Comme partout dans le monde, c'est sur les marchés que je me...

Recette de l’Amok Trei – Cambodge

  L’ Amok Trei est le plat national du Cambodge C'est dans l'école de cuisine Beyond Cambodgian Cooking Class située dans un petit village...

Calendrier de l’Avent gourmand 2020

 Un calendrier de l'Avent gourmand pour un avant-goût de voyage...En ce mois de décembre 2020, pas de projet de voyage au pied du sapin et pas...

Le slow tourisme culinaire et Slow Food en Corse

  Manger bon, propre et juste en faisant du slow tourisme en Corse... Tentant comme programme, non ? Découvrir le patrimoine culturel et...

Marchés en Tanzanie

Scènes de vie sur les marchés en Tanzanie    

Ema Datshi – Bhoutan

  Qu'est-ce que l'Ema Datshi ? Ce plat national, mangé quotidiennement par les bhoutanais est un ragoût (ou une soupe)...

Marchés à Madagascar

Scènes de vie sur les marchés à Madagascar.    

Recette bretonne des crêpes de froment

 Je suis née à Quimper et ma grand-mère me faisait des crêpes lorsque j'allais chez elle pendant les vacances. Autant vous dire que le doux parfum...

La cuisine du Bhoutan

Que mange-t-on au Bhoutan ?La cuisine du Bhoutan est très certainement la plus épicée au monde !  Et elle ne convient pas à tous...

Recette du Dal Bhat – Népal

Recette traditionnelle du Dal Bhat en Inde et au NépalJ'ai découvert le dal bhat pour la première fois à Kathmandou au Népal lorsque j'y faisais une...

Recette du Pebre – Chili

 Le Pebre est l'accompagnement incontournable sur une table chilienneLe Pebre se trouve sur presque toutes les tables au Chili, à la maison comme au...

Chutes de Kuang Si au Laos – Comment les visiter ?

Les chutes de "Kuang Si", un hâvre de paix à côté de Luang PrabangJe vous assure que les chutes de "Kuang Si" sont vraiment un lieu exceptionnel !...

La cuisine du Bhoutan

Que mange-t-on au Bhoutan ?La cuisine du Bhoutan est très certainement la plus épicée au monde !  Et elle ne convient pas à tous...

Conseils pour organiser votre voyage au Bhoutan

  Le Bhoutan, j'en rêvais depuis longtemps ! Cela me paraissait tellement du domaine de l'utopique, du compliqué, voire de l'impossible... que...

Recette du curry de gambas à la noix de coco – Inde

Recette du curry de gambas à la noix de coco, un plat traditionnel du sud de l'IndeEn voyage dans le sud de l'Inde, j'ai découvert la recette du...

Carnet de voyage au Nepal

  Namaste ! J'arrive le 31 décembre 2012 à Kathmandou au Népal pour y effectuer un Congé solidaire auprès de l'association WCN (Worldlife...

Kanazawa et son sublime jardin

 Visite de Kanazawa, entre la mer du Japon et les Alpes japonaisesJe viens de quitter la ville de Kyoto au charme irrésistible pour la ville de...

Les peintures phalliques au Bhoutan, c’est sacré !

  Suite de mes reportages sur les peintures au Bhoutan...Le métier de peintre est un métier qui ne craint pas le chômage au Bhoutan ! Tous les...

Rouleaux de printemps aux crevettes – Vietnam

  Les rouleaux de printemps aux crevettes, un plat traditionnel du Vietnam Appelés "goi cuon" au Vietnam ou "spring roll" par les anglophones,...

Comment visiter les mausolées de Hué au Vietnam ?

  Les mausolées de Hué ou l'expression de la mégalomanie de trois rois... Après avoir visité la Citadelle et la Pagode de Thien Mu hier, j'ai...

Carnet de voyage à Sulawesi

    Je viens de quitter l'île de Java pour celle de Sulawesi  Cette île d'Indonésie, aussi appelée île des Célèbes, est située à 300...

Carnet de voyage en Birmanie

    Mingalabar ! Ce bonjour birman est lancé avec enthousiasme toute la journée par une population ravie de rencontrer...

Palighar, une guesthouse traditionnelle au nord de l’Inde

J'aime les belles histoires et les amitiés de voyage qui durent... J'ai rencontré mon amie indienne Karishma Pradhan à Kathmandou...

Une vie intense sur le lac Inle

  Avant de me rendre au lac Inle, je dois faire un arrêt forcé à Kalaw...  J'ai quitté Bagan avec l'intention de faire le trek de deux jours...

Recette du Mie Goreng – Bali

  Recette du Mie Goreng, plat traditionnel balinaisDurant mon séjour à Bali, j'ai sympathisé avec Putu une guide-chauffeur balinaise...

Les peintures traditionnelles et sacrées au Bhoutan

  J’ai été fascinée par l'importance et la beauté des peintures traditionnelles et sacrées au BhoutanLes peintures sont omniprésentes dans la...

Pin It on Pinterest

Share This