Tout le monde à table ! Marchés, cuisines et recettes d'Asie

Faites le tour des marchés au Laos, de jour ou de nuit !

C’est le meilleur endroit pour sentir vivre le pays et découvrir sa culture. J’ai essentiellement visité les marchés de Luang Prabang et de Paksé.

À Luang Prabang 

  • Le marché du matin. C’est un marché traditionnel qui se trouve derrière le temple Vas May et propose du 200 mètres de long des produits locaux, épices, fruits et légumes, plantes, nombreuses sortes de riz, poissons, poulets, insectes grillés, abats… mais aussi du petit artisanat et des bouquets d’offrande de fleurs oranges. Un bon aperçu de la production locale et de la cuisine de la région ! Ce marché authentique est ouvert à partir de 5 heures du matin.
  • Le marché de nuit. Ce marché d’artisanat local regorge de tout un tas de jolis souvenirs dans la rue Sisavangvong, en face du Mont Phousi de 17h à 21h30. C’est le rendez-vous animé et agréable de fin de journée avec des artisans souvent de l’ethnie Hmong pour acheter des cadeaux traditionnels issus de l’artisanat laotien, mais aussi de plus en plus chinois… C’est aussi le bon endroit pour dîner de façon locale et très économique dans les contre-allées du marché.
  • Le marché des traiteurs. C’est le lieu incontournable pour goûter des spécialités laotiennes insolites qui ne sont généralement pas servies dans les restaurants. De nombreuses petites échoppes tenues par les femmes, proposent un vaste choix de plats préparés, chauds et froids. On peut y déguster à moindre coût des algues séchées, des lamelles de porc caramélisées, de la viande de boeuf séchée, des soupes de nouilles, des brochettes de viande ou volaille… le tout dans des conditions d’hygiène plutôt dissuasives de premier abord ! Les laotiens y dînent au côté des touristes autour de grandes tables, dans une ambiance animée et un peu glauque en raison du faible éclairage et des odeurs assez fortes. Ouvert tous les jours de 17h00 à 21h00.
  • Le marché Phosi. C’est le plus grand marché de Luang Prabang où plusieurs centaines de vendeurs proposent aussi bien de l’alimentation que des produits artisanaux, des vêtements, de la quincaillerie, des produits pour la santé… C’est un marché traditionnel, riche en couleurs et fort en odeurs où l’on rencontre des producteurs, commerçants, artisans et clients locaux et pratiquement pas de touristes. L’une des raisons à cela est qu’il est situé en dehors du centre de Luang Prabang, sur Phothisarath road.  Je suis venue une première fois dans ce marché pour débuter le cours de cuisine dont je parle ci-dessous. J’y suis retournée une deuxième fois en tuk-tuk pour y acheter des ustensiles en bambou (paniers de cuisson du riz, cuillères, balais…) qui sont désormais dans ma cuisine ! Le marché est ouvert tous les jours de 7h00 à 17h00.

À Paksé

  • Le marché Daoheuang. C’est le plus grand marché du Laos et certainement l’un des plus authentiques. Il se trouve à 2 kms du centre et l’on peut s’y rendre à pieds ou en tuk-tuk. Il est ouvert de 7h à 17h, mais il est préférable de le visiter avant 14h, car il y a moins d’activité l’après-midi. Le marché est vaste et s’organise autour d’un carré intérieur où l’on peut acheter des vêtements, des articles ménagers, de la vannerie, des offrandes pour le temple… ça ressemble à un grand bazar ! Autour de ce carré intérieur, on trouve d’un côté les vendeurs d’or et les bijoutiers et de l’autre le marché alimentaire avec les fruits, les légumes, les multiples sortes de riz, les viandes et poissons à même le sol …Estomac et odorat sensibles, s’abstenir !  Amateurs d’hygiène alimentaire aussi. Vous pouvez vous restaurer dans l’un des nombreux stands à l’intérieur du marché ou à l’extérieur chez un marchand ambulant.

Les marchés au Laos, ça se savoure d’abord avec les yeux ! 

 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Share This