Recette du Pisco sour - Chili

Recette du Pisco sour – Chili

En classant la recette du Pisco Sour dans les recettes chiliennes, je ne vais pas me faire que des amis !

Le Pérou et le Chili produisent tous les deux cette eau de vie de vin dans les vignes qui bordent l’océan Pacifique et ont proclamé ce cocktail crémeux, rafraîchissant et citronné comme étant « leur boisson nationale » !

Certes, le goût du Pisco Sour diffère selon sa provenance chilienne ou péruvienne et selon sa préparation, mais détient la même appellation. La question de l’origine de ce cocktail est un sujet sensible dans les deux pays et n’est pas du tout un sujet de plaisanterie… C’est une question de fierté culturelle, mais également une guerre économique, puisque les deux pays revendiquent l’utilisation commerciale du mot « Pisco ».

Avant de vous donner la recette du Pisco Sour « façon chilienne », quelques mots sur l’origine de ce cocktail…

L’origine du Pisco remonte au XVIe siècle durant le règne colonial espagnol au Pérou. A cette époque, les Espagnols avaient planté au Pérou, dans la vallée d’Ica au sud de Lima, des cépages de raisin moscatel. Le succès de l’exploitation des vignes sur les terres péruviennes fut tel, que les Péruviens commencèrent à exporter du vin vers l’Espagne. Le roi Espagnol Felipe II décida alors d’interdire la culture de la vigne au Pérou afin d’éviter une concurrence dangereuse avec les vins espagnols.  Les Péruviens inventèrent donc un genre d’alcool différent avec leur production d’eau de vie devenue une boisson populaire. Cette eau de vie s’est alors appelée « eau de vie de Pisco » en raison du nom de son port d’embarquement (le port de Pisco).

L’histoire raconte qu’en 1872, Elliot Stubb, un marin anglais débarqua dans le port d’Iquique, une ville côtière péruvienne située environ 1 000 km au sud de Pisco, pour y ouvrir un bar. Il commença alors à tester différents cocktails dont l’ingrédient principal était le « limon de pica », un petit citron vert local. Un jour, Stubb mélangea le jus de ce citron avec du pisco en y ajoutant une bonne dose de sucre. Séduit par le résultat, il en fit la spécialité de son bar et l’appella Pisco Sour (Pisco amer). Quelques années plus tard, durant la guerre du Pacifique qui opposa le Chili au Pérou et à la Bolivie en 1879, le Pérou perdit malheureusement la province de Tarapacá où se trouvait la ville d’Iquique qui devint alors une ville chilienne.

Plus tard, en 1920, un barman du Bar Morris à Lima, améliora la recette en ajoutant un blanc d’oeuf au cocktail. La recette finale du Pisco Sour venait d’être concoctée, même si certains y ajoutent quelquefois un peu d’angostura, un alcool amer et fort originaire du Venezuela élaboré à base de rhum, de gentiane, de cardamome, d’extraits végétaux et d’écorces d’agrumes.

Aujourd’hui, le Pisco Sour titre entre 30° et 45° d’alcool et est davantage produit et consommé par les Chiliens. En revanche, en Europe, le Pisco Sour a tendance à être considéré comme une boisson plutôt péruvienne.

Pour la petite histoire et vous montrer à quel point je pousse ma conscience professionnelle de blogueuse en « testant » les produits locaux, j’ai dégusté mon premier Pisco Sour dans un restaurant à Lima, au Pérou avec Katia, une voyageuse brésilienne rencontrée dans un cours de cuisine, et j’ai bu les suivants avec Jemma, une jeune anglaise en voyage autour du monde comme moi, rencontrée à Valparaiso au Chili !

Preuve s’il en était besoin qu’on n’est jamais seule lorsqu’on voyage en solo !

J’ai finalement appris à réaliser ce cocktail si convivial à Valparaiso, au Chili durant un cours de cuisine au Chilean Cuisine Cooking Class, avec bien entendu une eau-de-vie produite au Chili. Vous remarquerez qu’au Pérou, le Pisco Sour est servi dans des verres bas (style verres à whisky), alors qu’il est servi dans des flutes ou des verres à cocktail au Chili.

Temps de préparation : 5 minutes

Ingrédients pour la recette du Pisco Sour pour 1 personne

  • 5 cl de Pisco 
  • 2,5 cl de jus de citron
  • 1 blanc d’œuf (équivalent 1,5 cl)
  • 2,5 cl de sirop de sucre
  • 10 feuilles de basilic frais, hachées (facultatif)
  • 1/2 piment vert, épépiné, finement haché (facultatif)
  • Quelques goutes d’angostura bitter (facultatif)
  • Des glaçons

Recette du Pisco Sour 

1. Faites tourner quelques glaçons dans votre verre à cocktail afin de le rafraîchir

2. Dans un shaker, versez le pisco, le jus de citron vert, le sirop de sucre simple puis le blanc d’œuf. Ajoutez le basilic frais et le piment vert (option)

3. Shakez pendant 10 secondes sans glaçons. Ajoutez de 8 à 10 glaçons puis shakez de nouveau pendant 15 secondes

4. Retirez les glaçons du verre à cocktail

5. Passez votre cocktail au tamis pour le filtrer et enlever les feuilles de basilic et les morceaux de piment vert si vous en avez mis

4. Versez dans vos verres à cocktail et recouvrez avec la mousse. La mousse de ce cocktail est dû au blanc d’oeuf dont on ne sent absolument pas le goût.

Quelques conseils…

La recette du Pisco sour se réalise habituellement au shaker. Si vous n’en n’avez pas, vous pouvez mixer les ingrédients dans un bol profond pendant une minute, sauf l’œuf. Lorsque les premiers ingrédients sont mixés, ajoutez alors le blanc d’œuf et redonnez un petit coup de mixeur cinq secondes de plus.

Il est important de bien respecter les proportions, y compris pour le blanc d’oeuf (séparé du jaune au dernier moment) et de n’utiliser que des ingrédients très frais. 

Pensez à refroidir les verres de service en les plaçant au congélateur une heure avant pour obtenir un aspect givré parfait

N’abusez pas de l’angostura (47° d’alcool) si vous en mettez. Une seule goutte versée au centre de la mousse suffit  ! 

Votre Pisco Sour est prêt… 

 

Vous allez vous régaler ! (à déguster avec modération bien sûr…)

2 Commentaires

  1. Sylvie Bernard

    Nous sommes allés faire un trip moto au Pérou, alors forcément, nous avons goûté le fameux Pisco sour péruvien, bien sûr. La recette est un peu différente, car il n’y a pas de piment dedans, ni de basilic, mais toujours de l’angostura et une feuille de coca en décoration. En tout cas, nous avons tous apprécié ce cocktail rafraichissant, mais attention a ne pas succomber à ce breuvage, au risque de ne plus marcher droit….

    Réponse
    • Hélène

      Oui, la version piment/basilic de l’école de cuisine chilienne était particulièrement caliente ! Un très bon pisco sour qui avait tendance à en appeler un autre… -:)

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recette du Mie Goreng – Bali

  Recette du Mie Goreng, plat traditionnel balinaisDurant mon séjour à Bali, j'ai sympathisé avec Putu une guide-chauffeur balinaise...

Tea leaf salad – Birmanie

  La Tea leaf salad ou salade de feuilles de thé Temps de préparation : 10 minutes / Temps de cuisson : aucun  ...

Recette traditionnelle des Escalopes à la Bolognaise ou Cotoletta alla Bolognese

 Recette traditionnelle des "Cotoletta à la Bolognese" ou "Cotoletta alla Petroniana"La "cotoletta bolognese" est un « secundo piatto » (deuxième...

Salade de prosciutto, poires, figues et parmesan

 Salade italienne salée-sucrée de fin d'été  J' aime beaucoup le mélange du jambon cru, des fruits et du parmesan !  La salade de Prosciutto de...

Momos au poulet – Népal

  Recette des momos, un plat traditionnel népalais Les Momos au poulet ou avec d'autres garnitures sont initialement originaires du Tibet, mais...

Recette des machas à la parmesana – Chili

 Recette des machas à la parmesana - une sublime recette chilienne ! Les "Machas a la parmesana" sont une savoureuse spécialité Chilienne dont je...

Recette du Pisco sour – Chili

 En classant la recette du Pisco Sour dans les recettes chiliennes, je ne vais pas me faire que des amis ! Le Pérou et le Chili produisent tous les...

Recette traditionnelle des tagliatelles à la Bolognaise

 Recette traditionnelle des tagliatelles à la Bolognaise ou "tagliatelle al ragu alla Bolognese"  Durant mon séjour à Bologne, je voulais apprendre...

Recette du Kimchi de chou et petits légumes – Corée du sud

 En Corée, pas de repas sans kimchi !Au restaurant, on vous en sert même si vous n'en commandez pas. Il fait partie des "banchan", les petits...

Recette bretonne des crêpes de froment

 Je suis née à Quimper et ma grand-mère me faisait des crêpes lorsque j'allais chez elle pendant les vacances. Autant vous dire que le doux parfum...

Recette du Ceviche – Pérou

 Recette du ceviche : une salade de poisson cru traditionnelle du PérouImpossible de séjourner au Pérou sans manger de ceviche et de prendre un...

Recette du Pebre – Chili

 Le Pebre est l'accompagnement incontournable sur une table chilienneLe Pebre se trouve sur presque toutes les tables au Chili, à la maison comme au...

Recette de la Causa rellena – Pérou

 La causa rellena - un plat traditionnel de la cuisine péruvienne Une des origines évoquées pour le nom de la "causa rellena" ou "causa limeña" date...

Khao Gam – Laos

Le Khao Gam, dessert typique du LaosJ'ai appris à réaliser le Khao Gam lors de mon cours de cuisine laotienne au Tamarind « A...

Recette des sarde in saor – Venise

 Les sarde in saor : les petites sardines de l'apéritif vénitienLes sarde in saor (sardines « savoureuses ») sont les "cicchetti" les plus appréciés...

Recette des machas à la parmesana – Chili

 Recette des machas à la parmesana - une sublime recette chilienne ! Les "Machas a la parmesana" sont une savoureuse spécialité Chilienne dont je...

Visiter Salento, un village typique colombien

 Salento, un village niché au coeur de la région du café Me voici arrivée à Salento après un vol d'un peu plus d'une heure entre...

Bogota, un patrimoine historique et une vie culturelle intense

Premiers pas hésitants d’une voyageuse solo à Bogota… Deuxième étape de mon voyage en Amérique du sud après l’Equateur, Bogota en Colombie ! J’arrive début janvier, seule et pas très rassurée

Visite de l’île de Pâques – Chili

 Visite de l'île de Pâques : une émotion rareAprès un séjour enchanteur dans la région de San Pedro de Atacama, puis une courte halte à...

Marché de Guamote – Equateur

  Le jeudi, c’est le jour du marché à Guamote ! La ville de Guamote est située à 250 kms au sud de Quito et à 50 kms de la ville de Riobamba,...

Sur l’avenue des volcans : le Cotopaxi et le Chimborazo

  Un grand bol d'air frais sur l'Avenue des volcans en Equateur !   Dans le sud de Quito, des dizaines de volcans, dont...

Une rencontre très piquante en Amazonie équatorienne !

  Un petit tour en Amazonie équatorienne... Cela aurait été dommage de ne pas profiter de mon voyage en Equateur pour...

Recette du Ceviche – Pérou

 Recette du ceviche : une salade de poisson cru traditionnelle du PérouImpossible de séjourner au Pérou sans manger de ceviche et de prendre un...

Carnet de voyage en Colombie

    Après mon séjour en Equateur, destination la Colombie où je vais rester 42 jours. Non sans crainte et sans une...

Sculptures de Botero à Medellin

 La métamorphose pacifique de MedellinJ'ai quitté Bogota après avoir visité le superbe Musée de l'Or et le Musée Botero pour...

Lamas, alpagas et vigognes en Equateur

  Première rencontre avec les célèbres lamas du Capitaine Haddock en Equateur   Ça y est ! La passionnée de Tintin que...

Villages traditionnels du Chili : Machuca, Socaire et Tocona

 Je vous invite à découvrir trois villages traditionnels du Chili : Machuca, Socaire et Toconao. Tous trois ont su conserver leur culture...

Recette du Pebre – Chili

 Le Pebre est l'accompagnement incontournable sur une table chilienneLe Pebre se trouve sur presque toutes les tables au Chili, à la maison comme au...

Les îles Galapagos en mode « globe trotteuse solo », c’est possible !

Difficile de quitter l’Équateur sans un séjour dans l’Archipel des îles Galapagos ! Je mourrais d’envie d’aller y passer la fin de l’année 2016......

Musée de l’or à Bogota

 Le Musée de l'Or à Bogota : l’un des meilleurs musées d'histoire de la planète J'ai été très agréablement surprise par la ville...

Pin It on Pinterest

Share This