Rencontres, réflexions et apprentissages

L’art Cham à Danang au Vietnam

par | 10 Avr 2016 | Apprentissages, Asie, Histoires de voyages, Vietnam | 8 commentaires

» Histoires de voyages » Apprentissages » L’art Cham à Danang au Vietnam

L’art Cham, vous connaissez ?

Personnellement, je n’en n’avais jamais entendu parler… Encore une preuve que l’on apprend à tout âge, surtout lorsque l’on est en voyage !

J’ai souvent entendu parler de la civilisation des “Cham” depuis le début de mon séjour en Asie du sud-est. Ce royaume“Champa” qui fut apparemment très puissant, au Vietnam comme au Cambodge a aujourd’hui complètement disparu. Curieuse d’en savoir un peu plus, je me suis rendue au Musée d’art Cham à Danang. La ville de Danang est située sur la côte, à mi-hauteur du Vietnam, entre Hoi-An et Hué.

Quelques infos pour comprendre l’importance des vestiges de la culture du royaume “champa” en Asie du sud-est…

Le Royaume de Champa était un royaume hindou, qui s’est développé au 2ème siècle avant Jésus-Christ dans la zone de Danang au centre de la côte vietnamienne, avant de s’étendre au 8ème siècle dans le sud du pays. Les Chams étaient un peuple très belliqueux, quasiment toujours en guerre avec les Khmer au sud et les Viet au nord, ce qui causa finalement leur perte…

Alors, comment expliquer la grandeur et la décadence des Chams ? Les Cham s’étaient établis le long des côtes et des vallées fluviales du centre et du sud du Vietnam actuel dans le courant du premier millénaire. Le royaume Champa occupait alors le sud du Vietnam actuel durant quinze siècles, entre le VIe et le XIXe siècle et était devenu le grand rival du royaume d’Angkor au Cambodge au XIIe siècle.

Mais, les Chams ont progressivement été refoulés vers le Sud par les Vietnamiens. Le royaume Champa a disparu définitivement de la carte géopolitique de l’Asie du Sud-Est en 1832, lorsque ses dernières possessions dans le sud du pays ont été englobées dans les provinces du Vietnam. La plupart des territoires qui constituaient jadis le royaume Champa ont alors été abandonnés aux Vietnamiens, comme le site de My Son, la “cité sacrée” des Cham, près de Danang.

Les temples décorés de nombreuses sculptures rares ont été rasés, abandonnés ou transformés par les nouveaux occupants des lieux.

De la prestigieuse civilisation raffinée des Chams, dominée par l’hindouisme, ne restent aujourd’hui qu’une vingtaine de temples le long de la côte sud du Vietnam, ainsi que 36 villages.

À la fin du XIXe siècle, les Français ont commencé à s’intéresser au patrimoine ancien du Vietnam et ont été émerveillés par ces témoignages de l’art cham

L’art du royaume Champa est alors apparu comme l’une des expressions majeures des arts anciens de l’Asie du Sud-Est.

Les premières collections ont été réunies par des amateurs à Danang, avant que les scientifiques ne prennent la direction de travaux d’inventaire, de dégagement et de restauration des monuments cham, sous l’égide de l’École française d’Extrême-Orient. Quelques clichés des premières fouilles du site de My Son ainsi que diverses vues de sites cham témoignent de l’importance de ces travaux.

En 2002, un atelier de restauration de sculpture est mis en place au musée de Danang, à l’initiative du musée Guimet.

Au total, ce sont désormais 96 sculptures en grès, bronze et métal précieux qui illustrent l’histoire de l’ancien royaume Champa. Les Cham représentent actuellement 150 000 personnes au Vietnam et constituent aujourd’hui l’une des 54 minorités ethniques du pays qui n’a jamais été assimilée à la société vietnamienne. On trouve également 500 000 chams au Cambodge, 20 000 en Malaisie, 5 000 en Thaïlande, 20 000 aux États-Unis, une centaine en Europe et 1000 en Chine.

Je quitte le centre du Vietnam pour rejoindre le nord et particulièrement la région de Sapa et de la baie d’Halong, via Hanoï.

8 Commentaires

  1. Annie-Claude

    Et le voyage continue….est-ce que tu sais si à la fin on peut charger l’intégralité de ton blog pour le conserver ?

  2. Hélène

    Je ne sais pas… À part faire des copier-coller de chaque page, je ne pense pas que l’on puisse télécharger l’ensemble du blog comme un livre… Je me renseignerai. À terme, je l’imagine comme un livre de voyage, avec un chapitre par pays et différentes rubriques par chapitre (culture, photos, cuisine et recettes, fiche pratique, rencontres, contacts, anecdotes…). Mais, il me faudra pas mal de temps pour atteindre ce résultat !

  3. Annie-Claude

    J’ai bien pensé à tout imprimer et faire ce livre, car ce serait un vrai trésor très personnalisé et un beau souvenir de ce que tu nous fait partager.

  4. Hélène

    Merci ! Partie comme je suis et avec toutes les idées d’articles que j’ai, c’est une véritable encyclopédie que tu devras imprimer… Laisse-moi le temps de faire une synthèse et d’écrire un “vrai” livre, un jour !

  5. Catherine Kerneis

    Je baigne dans l”histoire et la beauté ! moi qui adore les civilisations anciennes c’est super. Ces sculptures sont très belles. Continue bien ton voyage

  6. Hélène

    Je n’étais pas à priori “fan” des civilisations anciennes et des musées d’archéologie, mais je me suis découvert de nouveaux centres d’intérêt pendant mon voyage et m’imprègne au maximum de l’histoire des civilisations des pays traversés. On apprend à tout âge !

  7. Anne MATHIEU

    C’est vraiment super d’avoir fait ce blog. Ca doit te demander pas mal d’efforts et de souplesse, les conditions d’accès à internet n’étant pas égales partout, mais le résultat est vraiment à la hauteur. Je continue le voyage en ta compagnie alors… Prochaine étape ?

    • Hélène

      Etape suivante en Corée du sud où je suis depuis deux jours. Super-mélange de modernité et de traditions à Séoul…

Pin It on Pinterest

Share This